Habitants d'un immeuble évacués en pleine nuit à Lucerne

Un risque d'éboulement a provoqué l'évacuation de 125 habitants d'un immeuble locatif dans ...
Habitants d'un immeuble évacués en pleine nuit à Lucerne

Habitants d'un immeuble évacués en pleine nuit à Lucerne

Photo: Keystone

Un risque d'éboulement a provoqué l'évacuation de 125 habitants d'un immeuble locatif dans la nuit de lundi à mardi à Lucerne. Les locataires ont pu rentrer chez eux en matinée. La falaise instable qui fait face à l'immeuble sera sécurisée.

La paroi rocheuse, haute de 50 mètres et large de 160 mètres, se trouve dans une ancienne carrière située en marge d'un quartier, non loin du prestigieux Hôtel Gütsch, à l'ouest de la ville. Elle est surveillée depuis 1992 et équipée depuis six mois d'un système de capteurs enregistrant ses mouvements, réajusté juste avant Noël.

Déplacement de 1,5 mm

L'un des quatre capteurs a donné l'alerte à 02h47. Une plaque rocheuse haute de 20 mètres avait bougé de 1,5 millimètre en quelques heures, alors qu'un tel déplacement prend normalement des années, selon le géologue responsable Beat Keller.

Des témoins avaient en outre entendu un grondement provenant de la falaise. 'Il fallait s'attendre au pire', a expliqué Beat Keller aux médias réunis en conférence de presse. La plaque rocheuse géante risquait de s'effondrer sur le quartier.

La police a alors bouclé les lieux qui comprennent également les locaux d'une entreprise d'imprimerie et de communication. Les personnes évacuées ont été prises en charge dans les locaux des pompiers. Certaines se sont directement rendues à leur travail, bien plus tôt que prévu.

Extraction en cours

Pendant ce temps, pompiers et géologues ont vérifié les raisons de l'alerte et évalué le risque d'éboulement. Les observations et l'analyse menées sur place ont permis de relativiser le danger dans un premier temps.

Les habitants du bâtiment ont alors pu regagner leur appartement, peu avant 09h00. Les employés de l'entreprise voisine ont aussi pu se rendre à leur travail, mais l'accès au quartier reste pour l'heure réservé aux seuls riverains. Un parking souterrain est toujours bouclé.

Une décision immédiate a été prise: l'extraction de la plaque instable. Ces travaux ont déjà commencé mardi. La paroi rocheuse sera ensuite renforcée par du béton d'ici au printemps. Cette mesure était déjà prévue par une société immobilière qui avait demandé une autorisation dans ce but. L'intervention de la police, des secours et des spécialistes a mobilisé environ 80 personnes.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus