Homicide à Zurich: un détenu évadé de Pöschwies est soupçonné

Suite à l'homicide jeudi d'un homme dans le quartier zurichois de Seefeld, la police cantonale ...
Homicide à Zurich: un détenu évadé de Pöschwies est soupçonné

Homicide à Zurich: un détenu évadé de Pöschwies est soupçonné

Photo: Keystone

Suite à l'homicide jeudi d'un homme dans le quartier zurichois de Seefeld, la police cantonale recherche un prisonnier qui s'est évadé le 23 juin de l'établissement pénitentiaire de Pöschwies. Le jeune homme de 23 ans est soupçonné d'avoir participé à l'acte.

Un autre homme déjà arrêté jeudi est en détention provisoire. Le suspect de 23 ans n'est pas retourné dans l'établissement pénitentiaire après une permission de sortir, ont communiqué samedi le Ministère public et la police cantonale zurichoise. Ce Suisse est incarcéré pour plusieurs délits de violence. La police précise qu'il est dangereux et peut-être armé.

Il est en prison pour atteinte à la liberté individuelle, tentative de vol, tentative de contrainte et d'autres délits, a indiqué le service pénitentiaire cantonal. Il a été condamné en septembre 2015 par le Tribunal cantonal de Zurich à une peine d'emprisonnement de cinq ans et demi et à une mesure ambulatoire. Il purgeait déjà sa peine depuis février 2014.

'Fin 2017, l'homme aurait été libéré pour bon comportement', a dit Thomas Manhart, chef du service pénitentiaire, interrogé par l'ats. 'Selon notre évaluation des risques, nous partions du principe qu'il allait revenir après sa permission'.

Première sortie seul

Sa permission du 23 juin, dont il n'est pas revenu, était sa première sortie seul, a précisé M. Manhart. 'Auparavant, il avait déjà effectué plusieurs sorties accompagné'. Un avis de recherche a été lancé contre lui.

Après des investigations sur le lieu du crime de jeudi, de graves soupçons ont pesé contre le jeune homme de 23 ans, a indiqué la police cantonale.

Un homme de 42 ans a été trouvé gisant grièvement blessé peu avant 14h00 dans le quartier de Seefeld à Zurich. Les secours, alertés par une passante, n'ont pas réussi à le sauver, malgré des tentatives de réanimation sur place. Les blessures au couteau sur le corps de la victime corroborent la thèse d'un homicide.

Un homme en détention provisoire

Plusieurs personnes interrogées par les forces de l'ordre ont vu un homme courir sur les voies de train près des lieux du crime. Les enquêteurs de la police ont arrêté un premier suspect et l'ont amené au poste. Il est placé en détention provisoire.

Pour des raisons liées à la tactique de l'enquête, la police cantonale ne livre pas de données sur son identité. Les raisons et les circonstances de l'homicide restent obscures. Le service pénitentiaire va analyser le cas, explique-t-il. La Direction cantonale de la justice et de l'intérieur va aussi prendre position lundi.

Concernant le prisonnier en cavale, la présomption d'innocence prévaut à ce stade, écrit le service pénitentiaire. 'Nous ne savons pas encore s'il est impliqué dans l'homicide', a dit M. Manhart. La priorité, en ce moment, est de le retrouver et de l'arrêter.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus