Hôpital Riviera-Chablais: hache de guerre enterrée

La direction de l'Hôpital Riviera-Chablais (HRC) a rencontré jeudi soir à Aigle (VD) une cinquantaine ...
Hôpital Riviera-Chablais: hache de guerre enterrée

Hôpital Riviera-Chablais: hache de guerre enterrée

Photo: Keystone

La direction de l'Hôpital Riviera-Chablais (HRC) a rencontré jeudi soir à Aigle (VD) une cinquantaine de collaborateurs de l'établissement, des syndicats et la commission du personnel afin d'aplanir les différends. 'La séance a été constructive', ont indiqué les parties concernées dans un communiqué en commun.

Lundi lors d'une assemblée générale extraordinaire, une centaine de collaborateurs de l'HRC avaient exprimé leur mécontentement concernant le climat de travail. Ils avaient remis une résolution à la direction.

Celle-ci a proposé jeudi soir une série de mesures immédiates: 'Des rencontres régulières avec les équipes, la consultation systématique des représentants du personnel lors de la création de directives, la mise en place de plates-formes de discussion ou encore l'adaptation du rythme de la mise en oeuvre de projets, voire du report de certains'.

Changements rapides

Lundi, le personnel avait remis une copie de la résolution aux conseillers d'Etat Pierre-Yves Maillard pour le canton de Vaud et Esther Waeber-Kalbermatten, pour le Valais.

Le personnel disait se sentir 'malmené, insuffisamment écouté, voire méprisé, mis sous pression', estimant aussi que 'la direction manquait de respect pour son engagement et ses compétences'. Ce coup de semonce faisait suite, selon le directeur Pascal Rubin, à la rapidité des changements liés à la fusion des hôpitaux de la Riviera et du Chablais, opérée début 2014.

Ton courtois

Les parties ont qualifié la séance de jeudi de 'constructive'. Selon leur communiqué, elles en tirent 'un bilan positif'. La discussion a été 'franche' et 'sans agressivité'. Le personnel a été 'sensible à la qualité d'écoute de la direction'.

Une délégation syndicale a également remis à la direction de l'hôpital un document 'précisant les problèmes rencontrés sur les lieux de travail et les revendications du personnel'. D'autres discussions sont d'ores et déjà annoncées entre les deux parties.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus