Introduction d’une maturité bilingue avec l’italien à Fribourg

Les élèves des collèges fribourgeois qui étudient l'italien auront la possibilité, dès la prochaine ...
Introduction d’une maturité bilingue avec l’italien à Fribourg

Introduction d’une maturité bilingue avec l’italien à Fribourg

Photo: KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

Les élèves des quatre collèges fribourgeois qui étudient l'italien auront la possibilité, dès la prochaine rentrée scolaire, d'obtenir une maturité bilingue avec la langue de Dante. La formation comprendra un séjour d'une année dans un lycée tessinois.

Le projet a été présenté mercredi à Fribourg avec la participation notamment de la conseillère d'Etat Sylvie Bonvin-Sansonnens, en charge de la formation, et de son homologue tessinois Manuele Bertoli. Une telle opportunité existe pour l'heure dans les cantons de Vaud et de Berne.

L'apprentissage de l'italien est déjà fortement soutenu dans les collèges fribourgeois. La langue de Dante peut en effet être choisie aussi bien en langue 2 (L2) ou en langue 3 (L3) qu'en option spécifique (OS) ou encore en cours facultatif. 'Il ne manquait que la maturité bilingue à cette offre', selon Sylvie Bonvin-Sansonnens.

Pratique bien établie

Dans le canton de Fribourg, l'enseignement bilingue français-allemand, respectivement Deutsch-Französisch, jouit d'une longue tradition. La maturité bilingue dans ces deux langues est proposée aux élèves des collèges fribourgeois depuis 1998 et est choisie par environ 30% des étudiants.

Le certificat d'école de culture générale, la maturité spécialisée comme la maturité professionnelle de type économie peuvent aussi être obtenus en bilingue français-allemand.

La maturité bilingue avec l'italien sera proposée aux collégiens des deux parties linguistiques du canton. Offrir aux élèves la possibilité de l'obtenir permettra de promouvoir l'apprentissage de l'italien et de renforcer les liens culturels et personnels avec la Suisse italienne. Les premiers titres seront délivrés en 2027.

Bon pour l'italien

La nouvelle offre s'inscrit dans le cadre des recommandations de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) de 2015 relatives à la promotion de l'italien, langue nationale, dans les gymnases suisses.

Le projet est aussi soutenu par la Confédération dans le cadre du message culture 2021-2024 et de l'Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques. Sylvie Bonvin-Sansonnens espère une évolution positive du nombre des inscriptions dans les différents cours d'italien.

Plus généralement, la formation a également pour but de développer les liens des collèges fribourgeois et de leurs élèves avec la Suisse italienne à différents niveaux, culturels comme pédagogiques. Les étudiants faisant leur maturité bilingue en italien en seront évidemment les principaux bénéficiaires.

Conditions respectées

Dans le détail, les élèves ayant choisi l'italien en L2 (possible dès la première année du gymnase), en L3 ou en OS (possible dès la 2e année) pourront s'inscrire pour accomplir un séjour d'une année dans un lycée tessinois, partenaire de leur école d'origine, où ils passeront leur deuxième ou troisième année de collège au Tessin.

Les étudiants logeront dans des familles d'accueil, un soutien financier étant possible grâce à une subvention fédérale. A leur retour, ils suivront une option complémentaire qui sera donnée en italien. Pour obtenir leur maturité, les étudiants devront passer un examen oral dans cette branche.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus