Kathy Riklin quitte le Conseil de l'Université de Zurich

La conseillère nationale Kathy Riklin (PDC/ZH) ne se représentera pas à l'élection au Conseil ...
Kathy Riklin quitte le Conseil de l'Université de Zurich

Kathy Riklin quitte le Conseil de l'Université de Zurich

Photo: Keystone

La conseillère nationale Kathy Riklin (PDC/ZH) ne se représentera pas à l'élection au Conseil de l'Université de Zurich. Pour elle, ce retrait s'impose avec la reprise du département cantonal de l'éducation par sa collègue de parti Silvia Steiner.

Dans ses nouvelles fonctions de conseillère d'Etat en charge de l'instruction, Mme Steiner est d'office présidente du Conseil de l'Université de Zurich, l'organe de surveillance de l'institution. La décision de Kathy Riklin n'a rien à voir avec sa récente condamnation pour violation du secret de fonction dans le cadre de l'affaire Mörgeli, a-t-elle indiqué samedi à l'ats. Elle revenait sur une information du Tages-Anzeiger.

Si elle restait, le PDC serait surreprésenté dans cette instance composée de sept membres, a-t-elle avancé. La politicienne de 62 ans en fait partie depuis 2008. L'UDC a demandé à de multiples reprises son retrait.

La conseillère nationale a été condamnée mardi dernier à une peine pécuniaire avec sursis par la Cour suprême bernoise pour violation de fonction. Elle était poursuivie pour avoir évoqué en 2013 le contenu d'un rapport d'experts encore confidentiel sur l'affaire Mörgeli au cours d'une discussion avec des journalistes.

Après le licenciement du conseiller national UDC, alors directeur du Musée d'histoire de la médecine de l'Université de Zurich, elle aurait suggéré que le cas de Christoph Mörgeli ne se présentait pas bien pour lui. La justice a été appelée à juger si ces propos avaient été tenus sur la base d'un rapport d'experts encore confidentiel qu'elle connaissait ou s'ils étaient de portée générale.

Kathy Riklin précise avoir pris sa décision de ne pas se représenter au Conseil de l'Université avant le verdict de la Cour suprême bernoise. Exactement lundi dernier, juste après l'annonce de la répartition des dicastères dans le canton de Zurich.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes