Kilian Stoffel sera le nouveau recteur de l'Uni de Neuchâtel

Kilian Stoffel, 52 ans, sera le nouveau recteur de l'Université de Neuchâtel (UniNE) dès le ...
Kilian Stoffel sera le nouveau recteur de l'Uni de Neuchâtel

Kilian Stoffel sera le nouveau recteur de l'Uni de Neuchâtel

Photo: Keystone

Kilian Stoffel, 52 ans, sera le nouveau recteur de l'Université de Neuchâtel (UniNE) dès le 1er août. Le Conseil d'Etat a nommé un homme du sérail, actuellement professeur à la faculté des sciences économiques. Il a suivi le choix du conseil de l'Université.

Ce dernier avait exprimé en janvier sa préférence pour cette candidature plutôt que celle de Martial Staub, professeur d'histoire médiévale en Angleterre. Originaire du Valais et résidant à Bevaix (NE), Kilian Stoffel hérite d'un premier mandat de quatre ans.

Il succède à Martine Rahier, qui a été la première femme à avoir dirigé une université romande. Elle avait annoncé l'an passé qu'elle briguerait pas un troisième mandat.

M. Stoffel a convaincu ses auditeurs successifs par sa connaissance de l'alma mater, sa motivation, ses compétences, son réseau et sa vision innovante et pragmatique du développement de l'Université, a indiqué l'exécutif cantonal mercredi dans un communiqué.

Synergies

Le Conseil d'État a été particulièrement séduit par son ambition de renforcer les synergies entre les différentes institutions de l'éducation supérieure présentes sur le territoire régional. Ceci dans le but de développer un pôle fort et innovant.

Après une licence en mathématiques et en physique, Kilian Stoffel a réalisé un doctorat en informatique à l'Université de Fribourg. Il a ensuite travaillé plusieurs années comme chercheur aux Etats-Unis. Il est devenu professeur à l'Université de Neuchâtel en 1997.

Par la suite, il a été doyen de la faculté des sciences économiques, puis vice-recteur de l'UniNE en 2012. Il a démissionné de ce dernier poste en 2013, à une époque où l'institution était minée par des conflits de personnes et des accusations de plagiat.

Il est actuellement directeur de l'Institut du management de l'information de l'Université de Neuchâtel. Il est par ailleurs membre du conseil de fondation du Fonds national suisse.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes