L'UDC Vaud lance deux candidats dans la course au Conseil des Etats

L'UDC vaudoise a choisi samedi ses candidats pour les élections fédérales d'octobre. Elle lance ...
L'UDC Vaud lance deux candidats dans la course au Conseil des Etats

L'UDC Vaud lance deux candidats dans la course au Conseil des Etats

Photo: KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

L'UDC vaudoise a choisi samedi ses candidats pour les élections fédérales d'octobre. Elle lance deux conseillers nationaux dans la course aux Etats.

En plus du Conseil national, le président de parti Jacques Nicolet et Michaël Buffat brigueront aussi le Conseil des Etats. Le parti a fait le choix d'une liste à deux, comme en 2015, pour donner une visibilité supplémentaire à ses élus. 'Cela a l'avantage de nous permettre de profiler deux candidats', a expliqué samedi le secrétaire général Kevin Crausaz.

Cet automne, le duo aura fort à faire pour décrocher un siège: il affrontera le ticket rose-vert composé de la socialiste Ada Marra et de l'écologiste Adèle Thorens. Le PLR Olivier Français vise un deuxième mandat. Mais rien n'est impossible, selon M. Crausaz, surtout s'il y a un ballottage général au premier tour.

A la Chambre des cantons, Vaud est actuellement représenté par un PLR, Olivier Français, et une socialiste, Géraldine Savary. Cette dernière ne se représente pas.

Au National

Au Conseil national, l'UDC espère au minimum conserver ses quatre sièges, voire en gagner un cinquième. En raison de sa population en hausse, le canton de Vaud se voit attribuer cette année un 19e fauteuil, qui est l'objet des convoitises de plusieurs partis.

Trois des quatre conseillers nationaux sortants de l'UDC souhaitent rempiler: il s'agit de Jacques Nicolet et Michaël Buffat, tous deux élus en 2015, ainsi que de Jean-Pierre Grin, qui vise une quatrième législature. Alice Glauser a renoncé à se représenter.

Sur la liste principale de 19 noms votée samedi - une liste jeune suivra ultérieurement - figurent quelques personnalités connues du parti, comme le chef de groupe au Grand Conseil Philippe Jobin, et plusieurs députés, dont Pierre-Yves Rapaz, Jean-François Thuillard et Thierry Dubois. L'ordre sur la liste sera fixé vers la mi-mai.

La porte reste ouverte à un éventuel apparentement avec le PLR, précise le parti dans un communiqué. Cette question fait l'objet de discussions, a ajouté M. Crausaz.

Président suisse

Présent à cette assemblée, le président de l'UDC suisse Albert Rösti a lancé un appel à l’union. Contrairement à certains de ses adversaires, l’UDC reste fidèle à sa ligne et continue à s’engager sans concession pour la Suisse et les valeurs de notre patrie, ajoute le communiqué de presse. 'L’immigration incontrôlée et l’accord-cadre que souhaite nous imposer l’Union européenne seront des thèmes primordiaux de campagne', ajoute le parti.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus