L'UDC surfe sur l'autodétermination - Niet des Verts, PVL et PBD

L'UDC, les Verts, le PVL et le PBD ont transmis samedi leurs mots d'ordre en vue des prochaines ...
L'UDC surfe sur l'autodétermination - Niet des Verts, PVL et PBD

L'UDC, les Verts, le PVL et le PBD ont transmis samedi leurs mots d'ordre en vue des prochaines votations. Si le contenu des assiettes a donné lieu à des débats plus ou moins nourris, l'initiative populaire pour l'autodétermination a passablement occupé les esprits.

Il s'agit de la plus importante votation depuis 1992, selon l'UDC: son initiative 'Le droit suisse au lieu de juges étrangers' est soumise au peuple le 25 novembre. Dans une nervosité palpable, les quelque 400 délégués réunis samedi à Unterägeri (ZG) ont plébiscité le texte.

L'initiative, vigoureusement combattue par les milieux économiques, demande que le droit suisse prime sur le droit international. Plusieurs délégués se sont inquiétés de savoir comment réussir au mieux à convaincre les citoyens. De nombreux exemples de mainmise européenne parlant à l'UDC ont été cités, comme le renvoi des étrangers criminels ou les juges étrangers.

Le conseiller national Luzi Stamm (AG) a pour sa part fait remarquer que des exemples parlant à la gauche existaient aussi, comme les questions de normes écologiques. En effet, il ne s'agit pas d'une question de gauche ou de droite, mais de démocratie ou de non démocratie, a abondé Gregor Rutz.

Dans les autres partis réunis samedi en assemblée, l'initiative sur les juges étrangers n'a eu aucune chance. Les délégués du PBD et les Verts l'ont rejetée à l'unanimité. Ce texte menace selon les premiers l'attractivité économique de la Suisse. Les écologistes le qualifient eux d'initiative anti droits humains. Le parti s'engagera résolument pour que cette attaque des droits fondamentaux soit repoussée.

Sans se prononcer sur l'initiative de l'UDC, les délégués Vert'libéraux ont quant à eux lancé un vibrant appel en faveur de l'Europe. 'Nous allons nous opposer aux forces isolationnistes de la droite et de la gauche de manière déterminée', a déclaré la présidente du groupe parlementaire Tiana Moser. Le PVL plaide pour un accord institutionnel.

Divergences sur l'alimentation

Les partis qui n'avaient pas encore donné tous les mots d'ordre pour le 23 septembre ont comblé cette lacune. L'UDC rejette clairement tant l'initiative des Verts pour des aliments équitables, que celle d'Uniterre pour la souveraineté alimentaire. Ces textes menacent les emplois et génèrent trop de réglementations, pense la formation conservatrice.

Les délégués du PBD ont suivi le même chemin que ceux de l'UDC en matière d'alimentation. Pour eux, les demandes exprimées sont certes louables, mais 'peu réalistes'.

Les Verts ont par contre recommandé le oui à l'initiative d'Uniterre. Ce texte se distingue clairement du leur, intitulé 'Pour des denrées alimentaires saines et produites dans des conditions équitables et écologiques'. Mais il soutient des objectifs communs, à savoir une production alimentaire durable.

Les Vert'libéraux n'ont quant à eux pas réussi à se décider sur l'initiative 'Pour des aliments équitables' et ont laissé la liberté de vote aux Suisses. Pour la majorité des délégués, les chances et les risques de l'initiative s'équilibrent. En avril, ils avaient par contre nettement voté contre l'initiative d'Uniterre.

Petite reine

Pour les deux-roues, les Verts, Verts'Lib' et le comité du PBD recommandent le oui au contre-projet à l’initiative vélo. La Confédération pourra, mais ne devra pas, coordonner la promotion du vélo. Les pistes cyclables seront traitées sur un pied d'égalité avec les chemins pédestres qui figurent dans la Constitution depuis plus de 30 ans. L'UDC est jusqu'à présent le seul parti à avoir montré son scepticisme.

Enfin, les vaches à cornes ont également fait parler d'elles. Les délégués UDC ont mené une discussion nourrie sur cette thématique. Au final, ils ont refusé l'initiative soumise au vote le 25 novembre par 185 voix contre 92 et 54 abstentions. Le comité PBD a également recommandé le rejet de ce texte.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus