L'armée réagit après une série d'incidents dans ses rangs

A la suite d'une série d'accidents et d'incidents dans ses rangs ces dernières semaines, l'armée ...
L'armée réagit après une série d'incidents dans ses rangs

L'armée réagit après une série d'incidents dans ses rangs

Photo: Keystone

A la suite d'une série d'accidents et d'incidents dans ses rangs ces dernières semaines, l'armée va procéder à un contrôle général des processus et des déroulements internes. Les faits n'ont cependant pas de lien apparent.

Le contrôle doit déterminer si les incidents présentent des éventuels points communs et s'il y a une possible systématique, explique le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) jeudi dans un communiqué.

Il s'agit aussi de vérifier les différentes interfaces et de contrôler que les prescriptions sont respectées, voire de les adapter, si nécessaire.

'L'armée est consciente de ses responsabilités quant au maniement de matériels sensibles et de produits dangereux', poursuit le DDPS. La justice militaire a ouvert une enquête dans tous les cas d'incidents connus, précise-t-il.

Incidents en série

Lors d'un contrôle des caisses de munitions la semaine dernière à l'école d'infanterie à Aarau, les responsables ont découvert que des explosifs, détonateurs et grenades d'entraînement avaient disparu.

Mardi, une balle de mitrailleuse montée sur un char de grenadier de la place d'armes de Thoune (BE) a touché une habitation située à deux kilomètres. Personne n'a été blessé, la maison était occupée à ce moment. L'armée soupçonne des erreurs de manipulation.

Le 29 août, un pilote militaire vaudois de 27 ans est décédé lors du crash de son avion de combat, près du col du Susten, à cheval sur les cantons de Berne et d'Uri. L'altitude transmise au pilote était trop basse.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes