L'école se prépare à la rentrée de lundi

Après huit semaines de semi-confinement, les élèves vont progressivement reprendre le chemin ...
L'école se prépare à la rentrée de lundi

L'école se prépare à la rentrée de lundi

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Après huit semaines de semi-confinement, les élèves vont progressivement reprendre le chemin de l'école. Le collège primaire des Buttes à Rolle (VD) prépare plutôt sereinement cette rentrée. Malgré les craintes de certains parents et enseignants.

Depuis mercredi, les enseignants s'activent dans leurs classes pour préparer les locaux. 'On a enlevé tout ce qui était en tissu: le canapé dans le coin bibliothèque, les tapis dans le coin construction', énumère Catherine Sicuro, enseignante enfantine.

Fini peluches et poupées qui disparaissent jusqu'à nouvel avis, fini aussi les sous-mains personnalisés des petits, pour faciliter le nettoyage. Les locaux seront désinfectés deux fois par jour.

Dans cette classe de 1ère et 2e année (4-7 ans), dix tables se partagent l'espace, à distance suffisante. Les autres sont entassées sur le côté. 'La classe est un peu moins colorée. Cela fait bizarre. On vit quelque chose de particulier', confie l'institutrice.

Donner les bons réflexes

Les changements seront perceptibles dès les abords des préaux. Les parents qui amènent leurs enfants en voiture sont priés de rester dans leur véhicule. Une signalétique leur demandera de ne pas entrer dans la cour. 'On essaie de donner les bons réflexes aux parents', explique Javier Rosa, directeur de l'Etablissement primaire, dont les classes sont réparties sur neuf sites à Rolle et environs.

Dans le préau, des lignes au sol - qu'il reste à terminer - définiront les endroits où les écoliers devront attendre leurs enseignants. Les enfants entreront par groupes dans le bâtiment et ils commenceront par se laver les mains. L'accent sera mis sur l'apprentissage des bons gestes.

'Dans un premier temps, il faudra beaucoup expliquer et dialoguer. Les enfants pourront raconter ce qu'ils ont vécu. Ils peuvent avoir connu des réalités très diverses à la maison', relève le directeur.

Réticences

Ce retour à l'école - pour l'heure par demi-classes alternées - suscite des réticences chez quelques parents et enseignants. Sur la centaine de professeurs de l'Etablissement primaire de Rolle, sept - considérés comme 'vulnérables' - ne viendront pas. Des masques de protection seront mis à la disposition de ceux qui le souhaitent.

Nul doute que des parents n'enverront pas leur enfant à l'école la semaine prochaine. 'Au début, nous ferons preuve de souplesse. Puis nous les contacterons pour voir ce qu'il se passe', explique-t-il.

Prêts lundi

'Cela ira mieux une fois qu'on y sera', estime pour sa part Catherine Sicuro. 'Je ne suis pas plus inquiète que lors d'une rentrée du mois d'août. On verra sur le moment'.

Globalement, ce retour à l'école se passe plutôt sereinement malgré la crise, complète le directeur. 'On met les choses en place peu à peu. Il y a beaucoup de questions à régler, mais tout le monde tire à la même corde. On sera prêts lundi, pas de doute'.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus