L'exécutif pas au courant du voyage de Guillaume Barazzone

L'exécutif de la Ville de Genève s'est positionné lundi sur le voyage que Guillaume Barazzone ...
L'exécutif pas au courant du voyage de Guillaume Barazzone

L'exécutif pas au courant du voyage de Guillaume Barazzone

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

L'exécutif de la Ville de Genève s'est positionné lundi sur le voyage que Guillaume Barazzone, l'un de ses membres, a effectué à Abu Dhabi l'an dernier. Il a précisé que ce séjour, dont il n'a pas été informé, n'a entraîné aucune dépense pour la municipalité.

Le Conseil administratif a pris acte, lors d'une séance extraordinaire, des informations fournies par Guillaume Barazzone à propos de ce déplacement dans les Emirats. Le magistrat PDC affirme notamment que ce voyage, strictement privé, n'a eu aucun lien direct ou indirect avec sa fonction politique.

Cette 'mise au point' de la Ville de Genève intervient alors que le Ministère public genevois a ouvert une procédure dirigée contre inconnu à propos de ce voyage du chef d'acceptation d'un avantage. Guillaume Barazzone est appelé à donner des renseignements à la justice sur ce séjour et son financement.

Un ami avocat

Selon M. Barazzone, la facture de ce voyage a été réglée par un avocat espagnol, ami proche du magistrat qui réside à Abu Dhabi. Le conseiller administratif a notamment assisté au Grand Prix de formule 1 et a notamment salué à cette occasion le vice-président des Emirats arabes unis Mohammed Ben Rachid Al Maktoum.

Ce voyage qui titille la curiosité de la justice genevoise fait immanquablement penser à l'affaire Maudet, qui secoue le monde politique du bout du lac depuis plusieurs semaines. Le conseiller d'Etat PLR, qui a également effectué un voyage à Abu Dhabi en novembre 2015, est poursuivi pour acceptation d'un avantage.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus