L'hiver fait enfin son entrée en scène sur le massif alpin

La Suisse a retrouvé ce week-end ses couleurs hivernales. Il est tombé samedi jusqu'à 20 centimètres ...
L'hiver fait enfin son entrée en scène sur le massif alpin

L'hiver fait enfin son entrée en scène sur le massif alpin

Photo: Keystone

La Suisse a retrouvé ce week-end ses couleurs hivernales. Il est tombé samedi jusqu'à 20 centimètres de neige fraîche sur le versant ouest des Alpes et de nouvelles précipitations plus marquées sont attendues cette semaine. Le Tessin reste lui désespérément sec.

Alors que la quantité de neige tombée en Suisse depuis le début de l'hiver atteignait seulement 30% des valeurs habituelles, l'or blanc tant espéré s'est enfin manifesté samedi.

MétéoSuisse a enregistré 10 à 20 centimètres en montagne dans le Bas Valais, le Chablais et sur le Jura. A La Dôle (VD), il est même tombé jusqu'à 30 centimètres, a indiqué Lionel Peyraud, de MétéoSuisse à Genève. En Suisse alémanique, la couche de neige a atteint environ 10 centimètres, 20 au Säntis.

Changement radical

Les stations peuvent se réjouir puisque la montagne semble définitivement s'être mise en mode hiver. De nouvelles chutes de neige sont annoncées dès la nuit de dimanche à lundi et durant toute la semaine. Les quantités attendues pourraient avoisiner les 75 centimètres à un mètre et toucheront surtout l'ouest du massif alpin. En revanche, en plaine, il ne devrait pas tomber de flocons.

Le mercure affichait dimanche des valeurs saisonnières pour les Alpes: il a fait environ -2 degrés à 1500 mètres, 0 à 1000 mètre et -11 à la Jungfrau (3600 mètres). Ces températures ne sont pas exceptionnelles pour la montagne, mais elles reflètent le changement radical de courant qui a influencé la Suisse durant tout le mois de décembre, caractérisé par des températures élevées et l'absence de précipitations, selon M. Peyraud.

Danger d'avalanches rehaussé

Avec l'arrivée de la neige, le danger d'avalanche est monté dimanche en fin d'après-midi à 4 sur une échelle de 5 dans certaines régions du Valais et de Vaud, soit du Val Ferret (VS) aux Diablerets (VD) en passant par la région du Trient.

La zone de danger 3 a elle été élargie. Sont notamment concernées les régions du Val d'Illiez (VS), Emosson (VS), Villars (VD), le Pays d'en Haut et la région de Saanen (BE). Le risque de neige soufflée prévaut aussi pour les Alpes de Suisse centrale, entre Schwyz et Glaris.

Sécheresse au Tessin

Au Tessin, la situation reste exceptionnellement sèche. Samedi, il est tombé entre 1 et 5 mm de pluie dans le canton du Sud des Alpes, mettant fin à 64 jours sans précipitation. Des quantités largement insuffisantes pour réduire le risque d'incendie, selon MétéoSuisse.

L'interdiction de faire du feu en plein air est donc toujours de mise dans cette région de même que dans le sud du canton des Grisons. Durant la semaine, la situation devrait se détendre quelque peu avec l'arrivée de perturbations successives venues de l'ouest, mais elles seront quelque peu freinées par la barrière des Alpes.

Tout près du Soleil

De point de vue astronomique, la Terre a passé dans la nuit de samedi à dimanche à son point le plus proche du soleil, dans sa trajectoire annuelle elliptique autour de l'astre. La distance reste encore notable avec 147 millions de kilomètres. On atteindra l'opposé le 4 juillet avec 152 millions de kilomètres.

Cet éloignement considérable n'a pas d'effet sur les températures, mais le léger rapprochement rend le Soleil 7% plus gros que lors de l'éloignement maximal, a indiqué SFMeteo.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus