La Suisse a enregistré moins de contamination ce week-end

Le nombre de contaminations au corronavirus continue de grimper en Suisse, mais de façon moins ...
La Suisse a enregistré moins de contamination ce week-end

La Suisse a enregistré moins de contaminations ce week-end

Photo: KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE

Le nombre de contaminations au corronavirus continue de grimper en Suisse, mais de façon moins forte pendant le week-end de Pâques. Le pays comptait lundi 25'580 personnes testées positives, soit 280 de plus que la veille.

Depuis le début week-end de Pâques, le nombre de contaminations est descendu de 400 entre samedi à dimanche après avoir oscillé de 700 et 800 les jours précédents. On semble s'éloigner des 1000 cas quotidiens enregistrés fin mars.

Reste que la Suisse connaît toujours l’une des incidences les plus élevées en comparaison internationale avec 298 cas en moyenne sur 100'000 habitants.

Lundi, l'Office fédéral de la santé publique a annoncé 885 personnes décédées du Covid-19. Selon les données collectées auprès des cantons par Keystone-ATS, la barre des mille morts a été franchie vendredi déjà avec 1117 cas signalés lundi à la mi-journée.

Genève (828,5) est désormais davantage touché par la pandémie que le Tessin (816,2) si l'on prend l'incidence. Viennent ensuite Vaud (605,5) et Bâle-Ville (525,2). Le Valais suit avec 464,3, puis les Grisons (362,4), Neuchâtel (303,6), Bâle-Campagne (272,1) et Fribourg (271).

Hospitalisation

Des informations sont disponibles pour 2936 patients hospitalisés confirmés en laboratoire. Leur âge allait de 0 à 101 ans, avec un âge médian de 71 ans. Près de 61% des personnes hospitalisées étaient des hommes et 39% des femmes.

Sur les 2547 personnes hospitalisées pour lesquelles des données complètes sont disponibles, 13% n'avaient aucune maladie préexistante et 87% en avaient au moins une. Les trois plus fréquemment mentionnées étaient l'hypertension (chez 52% des personnes hospitalisées), les maladies cardiovasculaires (31%) et le diabète (23%).

Parmi les personnes hospitalisées, les trois symptômes les plus présents étaient la fièvre (67%), la toux (64%) et les problèmes respiratoires (40%). De plus, 44% avaient une pneumonie.

Danger pour les plus de 80 ans

Depuis le premier cas de Covid-19 confirmé en laboratoire survenu le 24 février dernier, le nombre de cas n’a cessé d’augmenter. A ce jour, environ 196'600 tests ont été effectués, dont 15% étaient positifs: plusieurs tests positifs ou négatifs sont possibles chez la même personne. Pour les deux sexes, l'incidence maximale de la maladie se trouve chez les personnes âgées de 80 ans et plus.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus