La Suisse à nouveau frappée par de violents orages

Une semaine après un épisode météorologique dévastateur, la Suisse a à nouveau été frappée ...
La Suisse à nouveau frappée par de violents orages

Une semaine après un épisode météorologique dévastateur, la Suisse a à nouveau été frappée lundi soir par de violents orages accompagnés de vents et de grêle. Les dommages sont évalués à 260 millions de francs, soit autant que pour toute la semaine dernière.

Les orages sont arrivés de l'ouest lundi en fin d'après-midi. Des rafales de plus de 100 km/h ont été enregistrées au pied du Jura, notamment à Cressier (NE), le village qui a été dévasté en partie mardi dernier par une coulée de boue. Les travaux pour sécuriser le lit du Ruhaut en amont ont permis d'éviter de nouvelles inondations. L’armée suisse va prolonger son engagement jusqu’à jeudi soir.

Outre des vents violents, les orages ont également amené de la grêle. Par endroits, les grêlons avaient la taille d'une balle de golf, comme à La Chaux-de-Fonds (NE) ou Epsach (BE), a indiqué SRF Meteo. A Nottwill (LU), ils pouvaient mesurer jusqu'à sept centimètres, selon les services météorologiques.

Elèves surpris par la grêle

Le canton de Fribourg a été fortement touché. La police et les pompiers sont intervenus à environ 300 reprises, principalement dans les districts de la Gruyère et du Lac, selon la police cantonale. Les principales interventions étaient dues à des inondations, des arbres sur la chaussée et des personnes en difficultés.

A Bulle (FR), des milliers de tuiles ont été brisées par la grêle et risquaient de tomber des toits des bâtiments et de mettre en danger la population, a twitté la police en fin de soirée. La grêle a aussi détruit la verrière d'une filiale de Coop de la ville, selon une vidéo circulant sur les réseaux sociaux.

Les services de sauvetage sont également intervenus pour une classe de seize enfants avec deux accompagnants surpris par la grêle dans la capitale de la Gruyère. Six enfants et une accompagnante ont été conduits dans un hôpital pour contrôle.

Le débordement d'un ruisseau combiné aux fortes précipitations a provoqué une importante inondation de la route principale à La Roche (FR). Dans le canton de Neuchâtel, le trafic a été perturbé au Val-de-Travers, où les routes ont été couvertes de branches et de grêlons.

Une victime à Meikirch

Les foyers orageux ont poursuivi leur chemin en soirée, traversant la Suisse alémanique. Dans le canton de Berne, où la police reçu environ 400 appels, une automobiliste est décédée lundi en fin d'après-midi dans la forêt près de Meikirch, au nord-ouest de Berne, après qu'un arbre est tombé sur sa voiture. Elle a succombé sur les lieux de l'accident. Au moins cinq personnes ont aussi été blessées en Suisse alémanique.

Par endroits, les quantités d'eau tombée étaient très abondantes. Ainsi, 45,6 millimètres de pluie ont été mesurés à Lohn (SH) et 36,8 mm à Opfikon (ZH), selon SRF Meteo. Plusieurs polices cantonales ont signalé des centaines d'appels.

De nouveaux orages ont causé des dégâts mardi après-midi dans le canton de Lucerne. Des toitures d'urgence installées après les intempéries de la veille se sont envolées entre Wolhusen et Beromünster. Les bâtiments concernés ont subi de nouveaux dégâts d'eau.

Grand désastre à Lucerne

Les orages ont causé des dégâts pour un montant dépassant les 260 millions de francs, selon des estimations récoltées auprès d'Axa, Allianz Suisse, La Mobilière et Suisse Grêle par Keystone-ATS. Allianz Suisse a déclaré qu'il s'agissait de la pire tempête de grêle depuis plus de 20 ans. Selon Axa, 2021 est 'déjà l'année avec le plus de dommages depuis 2013' en termes de dégâts causés par les orages, indique la compagnie mardi dans un communiqué.

Des images diffusées sur des portails d'informations montraient des dommages considérables aux arbres et aux plantes causés par la grêle, notamment dans le Seeland bernois.

En terres lucernoises, la grêle a causé des dégâts pour environ 60 millions de francs lundi soir, a indiqué l'assurance-bâtiment cantonale. Il s'agit du plus grand désastre de ce type depuis plus de 15 ans dans le canton. Seules les inondations de 2005 et l'ouragan Lothar en 1999 ont fait pire. Le nombre de déclarations de dégâts est estimé à 7000.

Les assureurs estimaient vendredi à 260 millions de francs au moins les dégâts provoqués par le précédent phénomène météorologique.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus