La Suisse accueille 30 réfugiés du programme de répartition de l'UE

Dans le cadre du programme de répartition de l'Union européenne (UE), la Suisse verra prochainement ...
La Suisse accueille 30 réfugiés du programme de répartition de l'UE

La Suisse accueille 30 réfugiés du programme de répartition de l'UE

Photo: Keystone

Dans le cadre du programme de répartition de l'Union européenne (UE), la Suisse verra prochainement arriver les trente premiers réfugiés venus d'Italie. Il s'agit d'un 'groupe-pilote' composé en majorité d'Erythréens et de Syriens.

'Nous avons prévu l'arrivée des trente réfugiés à la mi-avril, mais nous ne connaissons pas la date exacte', a dit à l'ats Martin Reichlin, porte-parole du Secrétariat d'Etat à la migration (SEM). Il revenait sur une information parue dans le dominical alémanique NZZ am Sonntag. 'Cela peut se passer dans une semaine comme dans quatre', a-t-il précisé.

Les réfugiés viennent principalement d'Erythrée et de Syrie, car il s'agit des nationalités qui ont au moins 75% de chance d'obtenir un statut de protection dans l'UE, a expliqué M. Reichlin. C'est ce que la Commission européenne avait énoncé en présentant son programme de relocalisation en septembre 2015.

Il précise également que les trente migrants forment un 'groupe-pilote' qui doit permettre de tester le déroulement du processus. Les réfugiés ne seront pas soumis à une 'répartition spéciale' mais devront passer par une procédure normale de demande d'asile. 'Ils seront traités comme tous les autres requérants d'asile', déclare le porte-parole.

1500 réfugiés en Suisse

Dans le cadre du programme européen de relocalisation, le Conseil fédéral avait décidé en septembre dernier d'accueillir jusqu'à 1500 réfugiés, qui ont déjà été enregistrés en Italie ou en Grèce dans des 'hotspots', ou centres d'accueil, lancés récemment.

Parmi ces 1500 personnes, certaines pourraient toutefois ne pas rester sur sol helvétique. La Suisse continue en effet d'appliquer l'accord de Dublin à tous les demandeurs d'asile.

Le Conseil fédéral a déjà donné son accord de principe pour accueillir un second groupe de réfugiés dans le cadre d'un nouvel effort européen si l'UE s'entend sur une clé de répartition, mais le calendrier n'est pas encore connu. Il y a quelques mois, un chiffre de 4500 à 5000 personnes était articulé sur les 120'000 prévus dans l'UE.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes