La Suisse compte 1219 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

La Suisse compte jeudi 1219 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres ...
La Suisse compte 1219 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

La Suisse compte 1219 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

Photo: KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE

La Suisse compte jeudi 1219 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Soixante-deux décès supplémentaires sont à déplorer et 165 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 29'234 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 4,17%. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 15'689. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 181,49 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 0,88.

Au total, 847'900 doses de vaccin ont été livrées aux cantons, dont 542'196 ont été administrées et 102'427 personnes ont déjà reçu deux doses.

Depuis le début de la pandémie, 546'754 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 4'826'900 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 9190 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 23'086.

Le nombre des hospitalisations et des décès intègre des déclarations tardives concernant les mois de décembre et janvier, a précisé l'OFSP à Keystone-ATS. Cent trente-deux hospitalisations et 55 décès ont été ajoutés. De telles mises à jour ont lieu périodiquement.

Le pays dénombre par ailleurs 11'358 personnes en isolement et 20'361 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 3495 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Près de 7000 cas de variants

Quant aux variants du coronavirus, 6966 cas ont été détectés en Suisse jusqu'à présent, soit 1655 de plus qu'il y a une semaine. La plupart ne sont attribuables à aucune des mutations connues, a indiqué jeudi l'OFSP à Keystone-ATS.

Selon ces données, 2603 cas ont été attribués jusqu'à présent au variant britannique (B.1.1.7) et 109 au variant sud-africain (B.1.351). Cinq cas de mutation brésilienne (P.1) sont désormais connus: deux à Genève, un à Zurich, un à Glaris et un en Thurgovie. Dans les 4249 cas restants, une mutation était présente, mais la lignée n'était pas claire. Les virus mutent constamment.

L'augmentation des cas de variants est exponentielle, contrairement à l'ancienne souche connue du virus. L'OFSP souligne que les chiffres ne sont pas représentatifs, en raison d'importantes sous-estimations dans les cantons où peu ou pas d'échantillons ont été séquencés.

Tendance toujours à la baisse

Selon le rapport hebdomadaire de l'OFSP, les infections ont diminué de 22,1% au cours de la semaine allant du 8 au 14 février, et ce malgré l'augmentation des cas dus aux variants, plus contagieux. Sur sept jours, 7858 cas ont été enregistrés, contre 10'028 la semaine précédente. La situation reste toutefois difficile à évaluer, juge l'OFSP.

Les cas pour 100'000 habitants vont de 39 dans le canton de Schaffhouse à 167 dans celui de Neuchâtel. A l'échelle nationale, les autorités ont enregistré 90,9 infections pour 100'000 habitants entre le 8 et le 14 février. La semaine précédente, ce chiffre était de 116,6.

Au total, 232 personnes ont dû être hospitalisées au cours de la deuxième semaine de février, contre 356 la semaine précédente. Cent-quatorze sont décédées, contre 150 la semaine précédente.

/ATS