La Suisse compte 1584 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

La Suisse comptait vendredi 1584 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les ...
La Suisse compte 1584 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

La Suisse compte 1584 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

La Suisse comptait vendredi 1584 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). 32 décès supplémentaires sont à déplorer et 88 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 31'916 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 4,96%. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 21'840. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 252,64 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 0,88.

Au total, 539'575 doses de vaccin ont été livrées aux cantons, dont 369'085 ont été administrées. Depuis le début de la pandémie, 531'873 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 4'479'886 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 8868 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 22'232.

Le pays dénombre par ailleurs 14'982 personnes en isolement et 27'073 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 2614 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Un total de 3492 infections dues aux nouveaux variants du coronavirus a été signalé jusqu'à vendredi à l'OFSP, soit 228 de plus que jeudi. Selon les chiffres de l'OFSP, 1370 cas appartiennent au variant britannique (B.1.1.7) et 61 au variant sud-africain (B.1.351). Dans 2061 cas, l'attribution n'est pas possible, mais une mutation est détectée.

63 cas d'effets indésirés

De son côté, Swissmedic a enregistré jusqu'à jeudi 63 annonces d'effets indésirés liés aux vaccinations contre le covid-19 en Suisse. Les femmes (57%) sont davantage concernées que les hommes (32%). Dans 11%, le sexe des patients n'était pas spécifié, a annoncé Swissmedic vendredi.

Trente-sept cas (59%) ne sont pas considérés comme graves. Les réactions les plus fréquemment observées sont des maux de tête, des frissons, de la fièvre et des douleurs sur le site de l'injection.

Vingt-six annonces (41%) sont considérées comme graves. Les réactions apparues sont une respiration difficile (dyspnée), des gonflements de la peau (angio-oedème), un eczéma ainsi que des symptômes grippaux marqués comme une fièvre élevée et des fortes douleurs musculaires. Parmi les cas graves, six décès de patients âgés de 85 à 92 ans avec des maladies préexistantes ont été signalés.

A ce stade des connaissances, les décès sont dus à des maladies apparaissant souvent à cet âge, comme des infections, des incidents cardio-vasculaires et des affections pulmonaires ou respiratoires. Il n'existe aucune preuve concrète que la vaccination était la cause du décès.

Les annonces d'effets indésirés ne changent rien au profil bénéfices-risques des vaccins contre le covid-19, précise Swissmedic. De nombreuses nouvelles annonces de suspicion d'effets indésirés lui sont parvenues ces derniers jours. Les données seront actualisées dès que de nouveaux résultats seront disponibles sur ces cas.

/ATS
 

Actualités suivantes