« La Suisse peut et doit faire plus » pour l'Ukraine, estime le PS

Le parti socialiste juge insuffisant le nouveau plan d'aide suisse à l'Ukraine de 140 millions ...
« La Suisse peut et doit faire plus » pour l'Ukraine, estime le PS

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Le parti socialiste juge insuffisant le nouveau plan d'aide suisse à l'Ukraine de 140 millions de francs, annoncé mercredi par le Conseil fédéral. 'La Suisse peut et doit faire plus', lâche la coprésidente du PS Mattea Meyer jeudi dans le Blick.

'La Suisse doit rechercher plus activement l'argent des oligarques et se pencher sur le commerce des matières premières russes', ajoute dans l'entretien diffusé par le journal alémanique l'autre président du parti, Cédric Wermuth. 'Nous devons empêcher le financement de la machine de guerre du régime russe'.

Il demande à la Suisse de prendre les devants en ce qui concerne une réduction de la dette de l'Ukraine. 'Le pays était déjà endetté avant la guerre et a, entre-temps, des obligations exorbitantes envers l'étranger', ajoute le conseiller national argovien.

Mme Meyer appelle de son côté à mieux soutenir les réfugiés ukrainiens bénéficiant du statut de protection S. 'Leur statut est tellement précaire que même pour les employeurs, former ou embaucher quelqu'un est un risque', relève-t-elle.

'Il faudrait de meilleures perspectives' en Suisse, poursuit-elle. 'Si les gens reviennent [en Ukraine, ndlr] ensuite avec les qualifications professionnelles acquises ici, cela aidera à la reconstruction'. Pour cela, la conseillère nationale zurichoise réclame davantage de structures d'accueil pour les enfants ukrainiens, afin que leur mère puisse vraiment travailler.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus