La grippe stagne en Suisse - chez les jeunes, le virus s'installe

La vague de grippe persiste et signe. Elle venait pourtant d'amorcer un recul. La tendance ...
La grippe stagne en Suisse - chez les jeunes, le virus s'installe

La grippe stagne en Suisse - chez les jeunes, le virus s'installe

Photo: Keystone/DPA/MAURIZIO GAMBARINI

La vague de grippe persiste et signe. Elle venait pourtant d'amorcer un recul. La tendance s'inscrit désormais à la hausse chez les 15 ans et plus. Pour la première fois de la saison, l'incidence de la maladie était la plus élevée pour les 15-29 ans.

La semaine passée, 279 consultations médicales - pour 100'000 habitants - étaient dues à la grippe, écrit mercredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). La semaine précédente, ces chiffres se situaient à 280, soit au même niveau. Après avoir atteint un deuxième pic entre mi- et fin janvier, la grippe stagne.

La plus grande proportion de malades se trouve parmi les 15-29 ans, avec une tendance ascendante. Dans cette classe d'âge, l'incidence de la maladie est de 340 cas pour 100'000 habitants lors de la 8e semaine de l'année. La tendance s'inscrit aussi à la hausse chez les plus âgés. Seuls les enfants et adolescents jusqu'à 14 ans sont moins touchés par le virus.

Grippe constante

La grippe demeure largement répandue dans toutes les régions. La tendance est constante dans les régions 1 (GE, NE, VD, VS), 3 (AG, BL, BS, SO) et 5 (AI, AR, GL, SG, SH, TG, ZH), ainsi qu'au Tessin et dans les Grisons. Les affections sont en baisse dans les cantons de Fribourg, Berne et Jura, et en hausse en Suisse centrale.

La vague de grippe a connu un premier pic au cours de la deuxième semaine de 2018, avec une incidence de 361 consultations pour 100'000 habitants, suivi par un second à 350 durant la 4e semaine de l'année. Et l'OFSP de rappeler que la dernière épidémie de grippe avec deux pics remonte à la saison 2003/2004.

Le seuil épidémique saisonnier, qui est de 68 cas d'affections grippales pour 100'000 habitants, a été dépassé durant la 51e semaine de 2017.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus