La hausse des dépenses de l'aide sociale a freiné en 2015

Les pouvoirs publics ont dépensé près de huit milliards en 2015 pour lutter contre la précarité ...
La hausse des dépenses de l'aide sociale a freiné en 2015

Les pouvoirs publics ont dépensé près de huit milliards en 2015 pour lutter contre la précarité, dont un tiers pour l'aide sociale proprement dite. La hausse des coûts est modérée par rapport aux années précédentes.

En 2015, Confédération, cantons et communes ont versé 150 millions de plus qu'une année plus tôt pour l'aide sociale au sens large (toutes les prestations), indique jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué. Il s'agit de l'augmentation la plus faible (1,9%) depuis 2003, année des premiers relevés par l'OFS.

Les coûts de l'aide sociale au sens strict, c'est-à-dire le soutien financier, ont aussi augmenté moins fortement que les années précédentes (+2,1%). En 2014, ils avaient bondi de 5,5%. Après les prestations complémentaires, l'aide sociale économique représente le plus gros montant de toutes les prestations sociales, soit environ 2,6 milliards de francs.

266'000 à l'aide sociale

La part des personnes bénéficiant de l'aide sociale a crû de 1,4% à 266'000. Les dépenses annuelles moyennes par bénéficiaire sont restées à peu près stables, passant de 9786 francs à 9854 francs en 2015. Par rapport à toutes les prestations sociales en Suisse, dont les dépenses s'élevaient à 157 milliards (2014), l'aide sociale au sens strict ne représente qu'une part de 1,6%.

Sur les quelque 8 milliards de francs pour l'aide sociale au sens large, 4,8 milliards ou 60% ont été dépensés pour les prestations complémentaires à l'AVS/AI. Le reste des prestations sociales (aides aux personnes âgées ou invalides, aux chômeurs, à la famille, avances sur pensions alimentaires et aides au logement) ont représenté 7,3% des dépenses.

Les cantons ont pris en charge près de 45% des dépenses de l'aide sociale au sens large, 37% ont été payés par les communes et environ 18% par la Confédération.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus