La moitié des cantons suisses sur la liste orange de la Belgique

La Belgique a élargi sa 'liste orange' des régions à risque en raison du coronavirus. Treize ...
La moitié des cantons suisses sur la liste orange de la Belgique

La moitié des cantons suisses sur la liste orange de la Belgique

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

La Belgique a élargi sa 'liste orange' des régions à risque en raison du coronavirus. Treize cantons figurent désormais sur cette liste, dont quatre romands: le Valais, Vaud, Fribourg et Genève. Le canton du bout du lac quitte la 'liste rouge'.

Outre-Sarine, les cantons concernés sont: Bâle-Ville, Zurich, Glaris, Lucerne, Schaffhouse, Soleure, Appenzell Rhodes-Extérieures, Thurgovie et Uri. 'Il est possible de voyager dans le reste du pays (zone verte)', précise le ministère des affaires étrangères sur son site internet.

Le Blick Online a révélé dimanche l'actualisation du site. Les voyageurs sont appelés à une vigilance accrue dans les pays et régions placés sur la liste orange. Au retour, il leur est conseillé d'observer une quarantaine ou d'effectuer un test au coronavirus.

Début août, le ministère belge avait placé Genève, Vaud et le Valais sur sa liste rouge et interdit les séjours non urgents dans ces cantons. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis était alors intervenu et Bruxelles avait retiré Vaud et le Valais de sa liste, mais pas Genève.

A la mi-juillet, la Belgique avait temporairement considéré le Tessin comme une zone à risque. Bruxelles classait le canton dans la catégorie 'orange'. Après des protestations de ce canton auprès du DFAE, Bruxelles avait fait marche arrière.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a ajouté jeudi le Plat Pays dans la liste des pays et zones présentant un risque élevé d'infection au coronavirus. Cette liste compte désormais 53 Etats et régions. Quiconque rentre en Suisse après avoir séjourné dans ces régions doit se mettre en quarantaine à son retour.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus