La police évacue l'uni de Bâle occupée par des pro-palestiniens

La police a commencé lundi matin à évacuer le bâtiment occupé de l'université de Bâle, a-t-elle ...
La police évacue l'uni de Bâle occupée par des pro-palestiniens

La police évacue l'uni de Bâle occupée par des pro-palestiniens

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

La police cantonale bâloise a évacué tôt lundi matin l'Institut de sociologie occupé par des sympathisants propalestiniens. L'Université de Bâle avait déposé vendredi une plainte pénale. Vingt personnes ont été contrôlées et interdites d'accès.

La police s'est dotée d'un important dispositif, dont deux dizaines de fourgons, a observé une correspondante de Keystone-ATS sur place. La zone à proximité de l'intervention a été bouclée.

A l'arrivée de la police, peu après 06h00, le bâtiment était vide, a déclaré le porte-parole sur place. Plusieurs personnes ont été interpellées devant le bâtiment. Une brève bousculade a eu lieu.

'Une vingtaine de jeunes gens ont été contrôlés. Ceux-ci ont été interdits d'accès jusqu'à minuit', a déclaré le porte-parole. La police cantonale bâloise a été soutenue dans son action par des policiers d'autres cantons du nord-ouest de la Suisse, lié par un concordat.

Troisième occupation

Jeudi après-midi, le collectif 'Unibas 4 Palestine' avait occupé l'ancienne école des arts et métiers. Lorsque le canton, propriétaire du bâtiment, a déposé une plainte pénale vendredi matin, en accord avec l'université, les activistes ont déménagé à l'Institut de sociologie, dans la même rue.

A la mi-mai, ce groupe avait déjà occupé le bâtiment du Bernoullianum. Après deux jours, la police avait évacué les lieux.

/ATS
 

Actualités suivantes