La première chaire médicale sur le lait maternel créée à Zurich

L'Université de Zurich crée la première chaire de recherche médicale sur le lait maternel au ...
La première chaire médicale sur le lait maternel créée à Zurich

La première chaire médicale sur le lait maternel créée à Zurich

Photo: Keystone

L'Université de Zurich crée la première chaire de recherche médicale sur le lait maternel au monde. Financée à hauteur de 20 millions de francs par la Fondation de la famille Larsson-Rosenquist, elle commencera ses travaux en 2016 pour une durée de 25 ans au moins.

La nouvelle chaire entend réunir de nouvelles connaissances sur les composants et les fonctions du lait maternel, indique mardi l'Université de Zurich. A travers ses qualités protectrices et de prévention contre les allergies, le lait maternel influence en effet positivement la santé des enfants jusqu'à l'âge adulte.

Ce dernier protège les bébés prématurés contre des maladies intestinales dangereuses, garantit une meilleure croissance de l'enfant, prévient les infections, la mort subite, les allergies voire les otites, explique Dirk Basler, directeur de la clinique de néonatalogie de l'Hôpital universitaire de Zurich.

Les mères qui allaitent souffrent en outre moins de dépression post-partum, d'arthrite, de maladies du coeur et de cancers du sein ou du colon. Le lait maternel contribue tant au bien-être psychique qu'à une vie sociale accomplie, affirme Felix Sennhäuser, directeur médical de l'Hôpital de l'enfance, à Zurich.

Peu étudié jusqu'à présent

Les raisons de ses effets bénéfiques ont pourtant été étonnamment peu étudiées jusqu'à aujourd'hui. 'Il existe de nombreuses pseudo-connaissances sur le lait maternel', commente Felix Sennhäuser. La nouvelle chaire vise à combler les lacunes scientifiques en la matière. Elle sera intégrée dans la Faculté de médecine.

'Nous sommes très heureux de la donation généreuse de la Fondation de la famille Larsson-Rosenquist', confie le recteur de l'Université de Zurich Michael Hengartner. La chaire sur le lait maternel bénéficiera d'un contexte de recherche interdisciplinaire favorable. Elle collaborera avec les services de néonatalogie, à l'Hôpital universitaire, et de pédiatrie, à l'Hôpital de l'enfance de Zurich.

Impact positif sur la pédiatrie

'Cette chaire renforcera davantage encore la renommée internationale de l'Université de Zurich dans le domaine de la recherche médicale', ajoute le recteur. 'Elle influencera en outre positivement les prestations et les activités de recherche dans la pédiatrie.'

'La fondation s'est prononcée pour cette donation à l'Université de Zurich, car elle y a trouvé des conditions de recherche médicale prometteuses', affirme Michael Larsson, président du conseil de fondation. Ce contexte favorise un niveau élevé de recherche interdisciplinaire, tant dans la recherche fondamentale que dans la recherche clinique, estime-t-il.

Recherche biochimique en Australie

La famille Larsson possède l'entreprise Medela qui fabrique des pompes médicales à Baar (ZG). Basée à Zoug et créée en 2013, la Fondation de la famille Larsson-Rosenquist est la seule dans le monde à se consacrer aux thèmes du lait maternel et de l'allaitement.

Elle finance déjà une chaire de recherche biochimique en lactologie humaine à l'University of West Australia (UWA), à Perth. Les travaux des deux chaires permettront de mieux aider les mères qui rencontrent des problèmes d'allaitement, souligne Robyn Owens, rectrices de l'UWA.

Aux Etats-Unis, le lait maternel fait fureur: des entreprises spécialisées achètent des surplus aux jeunes mères pour en faire du concentré destiné aux cliniques de soins intensifs pour nouveaux-nés. Des adeptes du bodybuilding misent en outre sur le lait maternel en raison de son mélange de protéines, de graisse et de minéraux.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus