La première victime présumée d'Ousman Sonko interrogée

Le Tribunal pénal fédéral a interrogé mercredi une première victime présumée dans le cadre ...
La première victime présumée d'Ousman Sonko interrogée

La première victime présumée d'Ousman Sonko interrogée

Photo: KEYSTONE/TI-PRESS/Pablo Gianinazzi

Le Tribunal pénal fédéral a interrogé mercredi une première victime présumée dans le cadre du procès de l'ex-ministre gambien de l'Intérieur Ousman Sonko. Il s'agit de l'épouse d'un militaire proche de l'ex-président Yahya Jammeh. Son mari avait été tué en l'an 2000.

L'accusé, Ousman Sonko, aurait violé la veuve à de nombreuses reprises à l'époque. Cette dernière a expliqué à la cour des affaires pénales que M. Sonko venait très souvent chez elle les six premiers mois après la mort de son mari.

Elle se serait alors sentie comme son esclave. Comme l'accusé était habillé en uniforme, elle le percevait comme un membre de la garde nationale.

La première fois qu'il est venu, la femme dit avoir eu l'impression qu'il avait des questions sur son mari. Sa mère, ses enfants et elle-même ont eu peur et craignaient d'être emmenés.

Pendant l'interrogatoire de la femme, Ousman Sonko a été emmené dans une autre pièce, ou l'audition était retransmise par vidéo. Il a nié sa participation au meurtre du militaire, ainsi qu'au viol. (Affaire SK. 2023.23).

/ATS
 

Actualités suivantes