La solitude est ressentie par un tiers des Suisses

Un peu plus d'un tiers (36%) des personnes en Suisse affirment se sentir parfois à très souvent ...
La solitude est ressentie par un tiers des Suisses

La solitude est ressentie par un tiers des Suisses

Photo: Keystone

Un peu plus d'un tiers (36%) des personnes en Suisse affirment se sentir parfois à très souvent seules. Ce chiffre porte sur l'année 2012, mais figure dans le monitorage 2016 de l'Observatoire suisse de la santé publié en décembre.

Cette proportion est supérieure à celle enregistrée en 2007 et en 2002 (30% les deux années), mais similaire à celle de 1997 (35%).

Les femmes (42%) se sentent nettement plus souvent seules que les hommes (29%). Cet écart entre les sexes se retrouve dans toutes les classes d'âge. La moitié des femmes âgées de 15 à 34 ans déclarent se sentir parfois à très souvent seules. Les femmes plus âgées sont moins nombreuses (40%) à faire état d'un sentiment de solitude. Les femmes âgées tendent cependant à se sentir davantage assez/très seules.

Plus rare chez les hommes

En avançant en âge, les hommes font plus rarement état d'un sentiment de solitude: parmi les 15 à 34 ans, 36% se sentent parfois à assez/très souvent seuls, alors que cette proportion descend à 21% parmi les hommes de 65 ans et plus.

Ce recul intervient surtout dans la catégorie du sentiment occasionnel de solitude. La proportion d'hommes qui se sentent assez/très souvent seuls demeure constante (3,5%) quel que soit l'âge.

Le sentiment de solitude va de pair avec des atteintes à la santé psychique. Il est nettement plus fréquent chez les personnes éprouvant des problèmes psychiques que chez celles qui n'en ont pas: 34% des personnes souffrant de graves problèmes psychiques se sentent assez/très souvent seules. La proportion s'abaisse à 1,7% parmi les personnes n'éprouvant pas ou de légers problèmes psychiques.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes