Le BPA rappelle l'importance pour les cyclistes d'être vus

Plus la visibilité est mauvaise, plus il faut se rendre visible. Avec la police et Pro Vélo ...
Le BPA rappelle l'importance pour les cyclistes d'être vus

Le BPA rappelle l'importance pour les cyclistes d'être vus

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Plus la visibilité est mauvaise, plus il faut se rendre visible. Avec la police et Pro Vélo, le Bpa rappellera ce principe à l'occasion de la Journée de la lumière jeudi, premier jour de la campagne 'Réfléchissez. Vous serez vus à temps!'.

Avec ses partenaires, le Bureau de prévention des accidents (Bpa) recommande de porter des vêtements clairs ainsi que des éléments réfléchissants et d’avoir un éclairage. A vélo électrique, il est d’ailleurs obligatoire depuis le 1er avril dernier de circuler avec les feux allumés de jour comme de nuit, rappelle le Bpa dans un communiqué mardi.

Piétons et cyclistes surestiment souvent leur propre visibilité, notamment en cas de conditions de lumière défavorables, à l'aube, au crépuscule ou par mauvais temps. Comme ils voient les autres véhicules, eux-mêmes croient être vus, mais cette impression est trompeuse, met en garde le Bpa: lorsqu’il fait sombre, le risque d’accident de la circulation est deux fois plus élevé que de jour.

Et de rappeler que, chaque année en moyenne sur les routes suisses, 65 personnes perdent la vie à pied ou à vélo. Quelque 1380 autres sont grièvement blessées.

Selon le Bpa, les vêtements clairs permettent d’être deux fois plus visible que les vêtements sombres. La visibilité est en outre multipliée par trois avec des éléments réfléchissants, voire par cinq si ceux-ci sont portés aux poignets et aux chevilles.

Une vidéo fait la démonstration de l'efficacité de ces mesures, valables aussi à trottinette, sur une planche à roulettes ou tout autre engin similaire. Elle sera diffusée dans le cadre de la campagne de prévention aux côtés d'affiches et de messages dans les médias et les gares.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus