Le Conseil fédéral adopte un budget équilibré pour 2022

Le budget de la Confédération devrait retrouver une certaine normalité en 2022, après deux ...
Le Conseil fédéral adopte un budget équilibré pour 2022

Le Conseil fédéral adopte un budget équilibré pour 2022

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Le budget de la Confédération devrait retrouver une certaine normalité en 2022, après deux ans marqués par le Covid-19. Le Conseil fédéral prévoit un budget ordinaire équilibré et un déficit de 0,6 milliard en incluant les dépenses extraordinaires dues à la pandémie.

Dans le budget ordinaire, les recettes et les dépenses prévues l'an prochain s'élèvent à 77,1 milliards de francs, indique mercredi le Conseil fédéral. Il en résulte un solde de financement équilibré.

Le frein à l'endettement autoriserait un déficit de 0,6 milliard. Conformément aux prévisions économiques positives, les principales sources de recettes de la Confédération enregistrent de bons résultats, notamment la TVA (+3,6%) et l'impôt fédéral direct (+2,9%).

Un milliard de dépenses extraordinaires

Des dépenses de l'ordre de 1,2 milliard sont prévues en 2022 pour faire face à la crise du coronavirus. Sur ce total, près de 1 milliard est inscrit au budget à titre extraordinaire: 550 millions pour l'acquisition de vaccins et 400 millions pour le financement de pertes sur les cautionnements solidaires liés au Covid-19.

Ce sera la dernière fois que les dépenses les plus importantes liées à la pandémie seront soumises au Parlement comme dépenses extraordinaires.

La distribution supplémentaire de la Banque nationale suisse (BNS) sera elle aussi comptabilisée dans le budget extraordinaire, conformément à la décision du Conseil fédéral visant à réduire la dette due au Covid-19.

Pas de marge de manoeuvre

Le Conseil fédéral prévoit de soumettre à l'automne au Parlement une demande de dépenses supplémentaires pour faire face aux effets à long terme du Covid-19 dans des secteurs tels que le tourisme, la santé ou les transports par la voie d'une annonce tardive relative au budget.

Le gouvernement prévoit d'atteindre l'équilibre budgétaire au cours des années du plan financier 2023 à 2025, sans toutefois bénéficier d'une marge de manœuvre pour des dépenses supplémentaires.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus