Le Dalaï Lama accueilli par des centaines de Tibétains à Berne

Le Dalaï Lama est arrivé mercredi à Berne. Le chef spirituel du bouddhisme tibétain a entamé ...
Le Dalaï Lama accueilli par des centaines de Tibétains à Berne

Le Dalaï Lama accueilli par des centaines de Tibétains à Berne

Photo: Keystone

Le Dalaï Lama est arrivé mercredi à Berne. Le chef spirituel du bouddhisme tibétain a entamé sa visite par une rencontre avec des représentants des différentes confessions à la Maison des religions. Aucune réception officielle ne figure au programme de sa visite.

Le Dalaï Lama a été accueilli par plusieurs centaines de Tibétains en exil à son arrivée à la Place de l'Europe où se dresse la Maison des religions. Cette institution abrite sous son toit huit religions différentes. Unique en Europe, elle entend faciliter le dialogue et la cohabitation entre les cultures.

Après un repas, le chef spirituel des Tibétains s'entretiendra avec des représentants des communautés religieuses: des alévis, des bouddhistes, des chrétiens, des hindous, des musulmans, des juifs, des sikhs et des baha'ie durant une heure. Ce dialogue interreligieux n'est pas ouvert au public.

Le lendemain, Tenzin Gyatso, 14e Dalaï Lama, donnera une conférence publique au Kursaal sur le thème 'Pourquoi avons-nous besoin de dialogue et de solidarité dans la crise mondiale?'. Plus aucune place n'est disponible pour venir écouter sa Sainteté.

Pas de réception officielle

Le Dalaï Lama se rend à Berne à l'invitation du Conseil municipal et de la Maison des religions. Même si une rencontre avec les membres de l'exécutif figure au programme, la Ville de Berne précise qu'il n'y aurait pas de réception officielle. Les autorités veulent éviter de créer des tensions diplomatiques avec la Chine.

Vendredi, le chef spirituel tibétain âgé aujourd'hui de 81 ans sera à Zurich. Les autorités communales ont été quelque peu empruntées pour savoir quel accueil réserver au Dalaï Lama. Dans un premier temps, elles ont expliqué qu'aucun membre de l'exécutif ne pourrait assister pour des raisons de calendrier à la prière de la paix.

Finalement, deux membres de la municipalité seront présents lors de la manifestation spirituelle samedi au Grossmünster, la maire Corine Mauch et le directeur de la police Richard Wolff. Le conseiller d'Etat zurichois Mario Fehr assistera aussi à l'événement.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus