Le MPC a ouvert des procédures pénales pour financement terroriste

De l'argent suisse pourrait avoir permis de financer des organisations terroristes. Le Ministère ...
Le MPC a ouvert des procédures pénales pour financement terroriste

Le MPC a ouvert des procédures pénales pour financement terroriste

Photo: Keystone

De l'argent suisse pourrait avoir permis de financer des organisations terroristes. Le Ministère public de la Confédération a ouvert six procédures pénales contre vingt personnes soupçonnées de financement du terrorisme. Des fondations et associations sont impliquées.

Ces chiffres émanent d'un rapport de l'organisme intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (GAFI) sur la Suisse, dont la NZZ am Sonntag fait écho dans ses pages dimanche. Un porte-parole du Ministère public de la Confédération (MPC) a confirmé à l'ats ces informations.

Aucune de ces procédures n'est directement menée à l'encontre d'associations, de fondations ou d'autres entités juridiques, écrit le MPC. Elles ont néanmoins toujours joué un rôle dans le contexte du financement du terrorisme. Mais ce sont en premier lieu leurs représentants ou membres qui font l'objet d'une enquête, précise-t-il.

70 procédures pendantes

Selon le MPC, il n'est pas possible d'ouvrir une procédure pénale pour terrorisme et financement du terrorisme. Les six procédures en cours ont donc été formellement ouvertes pour soutien à une organisation criminelle. En tout, quelque 70 procédures pénales sont pendantes auprès du MPC dans le domaine du terrorisme motivé par le djihadisme.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus