Le PS jurassien lance les sortants dans la course aux fédérales

Une semaine après le PDC, le Parti socialiste jurassien a désigné à son tour ses candidats ...
Le PS jurassien lance les sortants dans la course aux fédérales

Le PS jurassien lance les sortants dans la course aux fédérales

Photo: Keystone

Une semaine après le PDC, le Parti socialiste jurassien a désigné à son tour ses candidats aux élections fédérales. Les militants ont avalisé vendredi soir les candidatures des deux sortants: Claude Hêche aux Etats et Pierre-Alain Fridez au National.

La composition des listes n'a pas donné lieu à des surprises lors du congrès à Fontenais. Le conseiller aux Etats Claude Hêche est en lice pour un nouveau mandat. L'actuel président de la Chambre des cantons aura comme colistier le député et patron du Festival du Chant du Gros Gilles Pierre. La réélection du sénateur sortant semble acquise.

L'élection pour le Conseil national ne devrait pas non plus réserver de surprises. Pressenti un moment pour revendiquer un siège au gouvernement, le sortant Pierre-Alain Fridez a finalement choisi de briguer un 2e mandat à Berne. Il figure sur un ticket avec Mélanie Brülhart.

Le PS aurait voulu tenter un pari audacieux la candidature du maire de Moutier (BE) Maxime Zuber sur la liste pour le Conseil national. Mais ce scénario impliquait que Pierre-Alain Fridez renonce à son mandat à Berne pour revendiquer un siège au gouvernement, un choix que l'intéressé a refusé.

La candidature du maire autonomiste aurait constitué un signe d'ouverture à l'égard de la cité prévôtoise qui se prononcera en 2017 sur son appartenance cantonale. Elle aurait aussi assuré au PSJ une très grande visibilité durant la campagne. Le parti a misé sur la continuité plutôt que sur le coup d'éclat.

Candidats au gouvernement

Dans la course à l'élection au gouvernement cantonal, qui a aussi lieu le 18 octobre, le PS présente une liste avec trois candidats: le ministre sortant Michel Thentz, le député Christophe Berdat et la directrice du centre jurassien d'enseignement et de formation (Cejef) Nathalie Barthoulot.

L'objectif du PS est de conserver ses deux sièges. La ministre Elisabeth Baume-Schneider ne peut plus se représenter pour un 4e mandat.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes