Le Parc naturel du Jorat obtient son label de la Confédération

Le Parc naturel du Jorat a été reconnu 'parc d'importance nationale' par l'Office fédéral de ...
Le Parc naturel du Jorat obtient son label de la Confédération

Le Parc naturel du Jorat obtient son label de la Confédération

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le Parc naturel du Jorat a été reconnu 'parc d'importance nationale' par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Situé sur le territoire communal de Lausanne, il devient le deuxième parc périurbain de Suisse après celui du Sihlwald à Zurich.

L'OFEV a jugé que le Parc naturel du Jorat remplissait les exigences pour obtenir ce type de label: il est situé à proximité d'une agglomération et la superficie de sa zone centrale où la forêt est laissée 'libre' dépasse les 400 hectares minimaux exigés. L'existence d'une charte et d'un programme d'activités axées notamment sur le développement durable ont aussi compté dans l'évaluation, explique vendredi la Ville de Lausanne.

Le parc est situé au cœur de la plus grande forêt d'un seul tenant du Plateau suisse. Le label décerné par l'OFEV ne concerne toutefois que le territoire lausannois. Les communes voisines n'en font pas partie. Certaines n'en ont pas voulu, tandis que d'autres (Epalinges, le Mont, Jorat-Menthue et Jorat-Mézières) agissent uniquement comme des partenaires au sein de l'Association Jorat parc naturel.

Comme l'exige le cadre légal, le parc est composé de deux zones. La zone centrale de 440 hectares vise à garantir 'la libre évolution des processus naturels'. Elle reste accessible au public grâce à 37 km de chemins, mais la marche en dehors de ces parcours balisés est interdite.

La deuxième zone, dite de transition, sert de tampon entre la zone centrale et le reste de la forêt. Elle accueillera notamment les principaux secteurs d'accueil et d'activités de découverte des patrimoines du Jorat.

Dans leur communiqué, les autorités lausannoises indiquent que le balisage et la signalisation en zone centrale ne sont pas encore en vigueur, car ils dépendent de procédures administratives toujours en cours.

Label attribué pour 10 ans

Ce type de parcs périurbains 'contribue à améliorer la qualité de vie de la population en lui offrant des possibilités variées de découverte, de détente et d'éducation, tout en promouvant et en sauvegardant la biodiversité et le paysage', écrit l'OFEV dans son communiqué. Il précise que le label est attribué pour dix ans.

Outre les deux parcs naturels périurbains du Jorat et du Sihlwald, la Suisse compte 16 parcs naturels régionaux (dont quatre en Suisse romande: Jura vaudois, Gruyère - Pays d'Enhaut, Doubs et Chasseral) ainsi que le parc national dans les Grisons.

/ATS
 

Actualités suivantes