Le Tessin renforce ses ressources dans les soins intensifs

Davantage de respirateurs et de personnel spécialisé dans les unités de soins intensifs: le ...
Le Tessin renforce ses ressources dans les soins intensifs

Le Tessin renforce ses ressources dans les soins intensifs

Photo: KEYSTONE/TI-PRESS/ALESSANDRO CRINARI

Davantage de respirateurs et de personnel spécialisé dans les unités de soins intensifs: le Département tessinois de la santé et des affaires sociales a annoncé jeudi qu'il allait augmenter les capacités des hôpitaux en réponse à la deuxième vague de coronavirus.

Au Tessin, 30 personnes supplémentaires spécialisées dans les unités de soins intensifs seront disponibles, a indiqué Raffaele De Rosa, chef du Département de la santé et des affaires sociales jeudi devant les médias. Les hôpitaux tessinois auront également accès à 52 appareils de respiration artificielle supplémentaires.

Le nombre de lits d'hôpitaux sera aussi augmenté, notamment ceux des unités de soins intensifs. Lors de la première vague au printemps, les hôpitaux tessinois ont augmenté le nombre de places aux soins intensifs de 22 à 100 en quelques jours, a expliqué Paolo Bianchi, directeur de la division santé publique. Lors de cette deuxième vague, 'toutes les 48 heures, nous pouvons installer sept places supplémentaires dans les unités de soins intensifs', a-t-il précisé.

Trois fois plus de personnel

Les six centres de dépistage disposent également de trois fois plus de personnel, a indiqué Mattia Lepori, chef adjoint de la section médicale de l'association des hôpitaux tessinois. 'Cela nous permet de tester 85% des personnes concernées en un jour', a-t-il précisé, avant d'estimer que ce taux place le Tessin en bien meilleure position que les autres cantons. En outre, les tests disponibles peuvent répondre à la demande actuelle, selon lui.

Dans l'ensemble, il y a beaucoup moins de personnes hospitalisées que lors de la première vague, a déclaré le médecin cantonal Giorgio Merlani. Seuls sept patients sont actuellement aux soins intensifs. 'Il est toutefois probable que cela double dans les deux ou trois prochaines semaines', a-t-il averti.

Jeudi, 380 nouvelles infections et cinq décès, dont trois dans des EMS, ont été signalés au Tessin en l'espace de 24 heures. M. Merlani a précisé que, sur 1200 tests effectués, 26% étaient positifs. Le taux de reproduction du virus 'R' est actuellement de 1,67. 'Cela signifie que dix personnes testées positives infecteront 16 à 17 autres personnes', a-t-il développé.

Responsabilité individuelle

Raffaele De Rosa s'est montré satisfait des préparatifs dans les hôpitaux tessinois. Il a toutefois averti que 'l'augmentation infinie' des ressources est une illusion. 'La courbe exponentielle des infections augmente beaucoup plus vite que le renforcement possible des hôpitaux', a-t-il déclaré. Avant de souligner que c'est la raison pour laquelle la responsabilité individuelle reste au cœur de la stratégie actuelle du Conseil fédéral.

La situation sanitaire au Tessin est un peu en retard par rapport à celles d'autres cantons durant cette deuxième vague, a observé M. De Rosa. 'J'espère que nous serons assez rapides pour contrôler la courbe', a-t-il déclaré. Selon lui, beaucoup d'Alémaniques ont de la peine à se restreindre et à mettre en œuvre les mesures. 'Ils n'ont pas vécu ce que nous avons traversé au printemps dernier', a noté le conseiller d'Etat.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus