Le Valais veut aider ses communes à fusionner

Le canton du Valais veut venir en aide aux communes qui souhaitent fusionner. Il lance une ...
Le Valais veut aider ses communes à fusionner

Le Valais veut aider ses communes à fusionner

Photo: Pierre Berclaz/ats

Le canton du Valais veut venir en aide aux communes qui souhaitent fusionner. Il lance une étude qui doit fournir des critères à prendre en considération lors d'un projet de fusion. Les communes seront libres de s'en inspirer.

Confiée à l'Institut des hautes études en administration publique (IDHEAP) et à la société spécialisée Compas, cette étude ne modifie pas le dispositif actuel en matière de soutien aux fusions. Il s'agit de créer un outil de travail qui apporte des critères de réflexions complémentaires, a expliqué mardi le chef du département cantonal des institutions Frédéric Favre.

Une fusion de communes ne touche pas que les communes qui s'engagent dans le processus. Elle peut influencer des communes voisines, modifier des équilibres, avoir des conséquences au-delà des communes concernées. L'étude veut fournir aux communes une grille d'analyse qui permette d'intégrer une réflexion sur des enjeux plus globaux.

Outil de travail

Cette étude se conçoit comme un outil de travail pour les communes, a précisé Nils Soguel de l'IDHEAP. A côté des critères locaux généralement pris en compte, elle ajoute des critères plus globaux ayant une portée à plus long terme. Souvent, lorsque des communes veulent fusionner, elles ont tendance à être 'autocentrées'. Elles oublient que les enjeux dépassent leurs propres frontières.

Les communes applaudissent à l'initiative du canton. 'On sent une accélération des rapprochements entre les communes', a dit le président de la Fédération des communes valaisannes Stéphane Coppey. Mais souvent un projet de fusion ne part de rien. Les communes mandatent un bureau spécialisé pour les aider. Avec ce que propose le Conseil d'Etat, il sera possible de démarrer sur une base solide.

'Un fil rouge pour les communes et les villes', selon Niklaus Furger, président de l'Union des villes valaisannes. D'autant plus important pour les villes qu'elles agissent souvent comme aimant pour les communes voisines. La question de l'impact sur le territoire est encore plus importante pour les villes.

Beaucoup de projets

Depuis 1990, le nombre de communes est passé de 163 à 126 en Valais. Et la tendance se poursuit. Deux fusions ont été votées en 2018, deux autres le seront en 2019. Et dix projets sont actuellement en discussion. L'étude demandée par l'Etat du Valais et les outils d'aide à la réflexion qui en découleront devraient être mis à disposition des communes à la fin de l'année.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus