Le conseiller aux Etats Konrad Graber (PDC/LU) va se retirer

Le conseiller aux Etats Konrad Graber (PDC/LU) va se retirer de la scène politique, après presque ...
Le conseiller aux Etats Konrad Graber (PDC/LU) va se retirer

Le conseiller aux Etats Konrad Graber (PDC/LU) va se retirer

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Le conseiller aux Etats Konrad Graber (PDC/LU) va se retirer de la scène politique, après presque 40 ans d'activité. Il ne se représentera pas lors des élections au Conseil des Etats en automne 2019. Il n'est pas non plus candidat pour le Conseil fédéral.

Il va terminer la législature en cours avec toujours le même engagement jusqu'à l'automne 2019, écrit le Lucernois, âgé de 60 ans, dans un communiqué diffusé mercredi soir. Il est clair qu'il ne sera ensuite plus actif politiquement.

Il est en forme, en bonne santé et n'est concerné par aucun scandale, poursuit-il. Quitter le Conseil des Etats n'est pas facile pour lui. Il estime malgré tout que de telles fonctions vivent aussi d'un renouvellement sain. 'En tant que personne qui a grandi au sein des Jeunes PDC, je ne voudrais pas barrer le chemin à la nouvelle génération', écrit-il.

Les dossiers en cours, comme la prévoyance vieillesse, les relations avec l'Union européenne et les coûts de la santé, vont occuper le Conseil des Etats au-delà de la prochaine législature. Il est donc important que la personne qui lui succédera puisse façonner ces dossiers durant au moins deux législatures, explique-t-il.

Possible successeur de Doris Leuthard

Il se retirera donc après presque 40 ans de politique active, dont 35 ans dans les Parlements communal, cantonal et fédéral. Cette décision vaut aussi pour la prochaine vacance au Conseil fédéral, précise-t-il. Membre influent du Parlement fédéral, M. Graber a en effet été souvent cité comme possible successeur de Doris Leuthard au gouvernement.

Le démocrate-chrétien a été élu au Conseil des Etats en 2007. Il a entamé son parcours politique en 1981 comme membre fondateur des Jeunes PDC de la commune de Kriens (LU). Il a ensuite siégé au Grand Conseil lucernois, présidé le PDC cantonal et a été membre du comité du PDC Suisse.

Professionnellement, Konrad Graber va poursuivre ses activités actuelles. Il est partenaire et membre du conseil d'administration du réseau de cabinet d'audit BDO et président du conseil d'administration du groupe laitier Emmi.

/ATS
 

Actualités suivantes