Le crapaud calamite possède désormais son petit paradis

La réserve naturelle de la Petite Grave a été inaugurée samedi à Cartigny (GE) par Pro Natura ...
Le crapaud calamite possède désormais son petit paradis

Le crapaud calamite possède désormais son petit paradis

Photo: Keystone

La réserve naturelle de la Petite Grave a été inaugurée samedi à Cartigny (GE) par Pro Natura. Elle est classée comme site de reproduction de batraciens d'importance nationale. L'endroit devrait notamment devenir le royaume du crapaud calamite.

Cet animal est en voie de régression, a relevé Isaline Probst Schaer, coordinatrice à Pro Natura. Le batracien, qui mesure environ 6 centimètres de long, peine à trouver en Suisse un environnement adapté à ses besoins où s'épanouir. La réserve naturelle de la Petite Grave devrait y remédier.

Le lieu a abrité une gravière et offre des emplacements préservés. Il y a des prairies sèches et des étangs temporaires peu profonds, des milieux très difficiles à reconstituer, dont raffole le crapaud calamite. Ce dernier aime vivre dans des plans d'eau éphémères inoccupés, sans autres amphibiens, a expliqué Mme Probst Schaer.

Plusieurs années de travaux

Le terrain de la Petite Grave avait été racheté aux enchères en 2009 par Pro Natura Genève grâce à un legs. L'endroit a été tour à tour une mare, un lieu d'extraction de gravier puis un lieu de stockage et de tri illégal. Plusieurs années de travaux ont été nécessaires pour réaménager le site et le transformer en zone naturelle.

Le chantier a coûté environ 2 millions de francs. La moitié des deux hectares que compte la Petite Grave sera rendue à l'agriculture comme l'a exigé la Commission foncière agricole de Genève, rappelle Pro Natura. Le terrain sera exploité par un agriculteur qui a sa ferme dans le voisinage.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus