Le directeur des EPO part pour divergences de vues

Sur la sellette depuis des mois, le directeur de la prison des EPO part pour divergences de ...
Le directeur des EPO part pour divergences de vues

Le directeur des EPO part pour divergences de vues

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

Sur la sellette depuis des mois, le directeur de la prison des EPO part pour divergences de vues. Il a convenu avec le Conseil d'Etat vaudois de quitter ses fonctions le 1er juillet. Sous enquête administrative, Olivier Rogivue était déjà libéré de ses obligations.

L'été dernier, des détenus et des gardiens avaient pointé du doigt les méthodes du directeur des Etablissements de la plaine de l'Orbe (EPO), près d'Orbe, demandant sa démission. Ces griefs avaient débouché fin novembre sur l'ouverture d'une enquête administrative, confiée à l'ancien juge cantonal François Meylan.

L'expert a désormais rendu son rapport. Ses conclusions ont mis en lumière 'd'importantes divergences qui n'auraient pas permis de poursuivre la collaboration dans un climat de confiance mutuelle entre les deux parties', écrit jeudi le canton dans un communiqué.

Fort de ce constat, il a été décidé de mettre un terme aux relations de travail 'd'un commun accord', ajoute le canton, précisant qu'il ne donnera pas d'informations supplémentaires sur ce départ.

/ATS
 

Actualités suivantes