Le feu sévit toujours aux Grisons et au Tessin

D'importants feux de forêt tiennent en haleine les pompiers grisons et tessinois dans le val ...
Le feu sévit toujours aux Grisons et au Tessin

Le feu sévit toujours aux Grisons et au Tessin

Photo: Keystone

D'importants feux de forêt tiennent en haleine les pompiers grisons et tessinois dans le val Mesolcina (GR), le val Calanca (GR) et en Léventine (TI). Une trentaine d'habitants ont été évacués. Au Tessin, un feu en plein air est à l'origine de l'incendie.

La sécheresse et la force du vent ont rapidement attisé les flammes dans ces trois régions séparées par quelques dizaines de kilomètres à vol d'oiseau. Les incendies couvrent une surface d'environ 50 hectares en Léventine et de quelque 60 hectares dans le val Mesolcina. Ils ont pris mardi soir.

Mercredi soir, un troisième nouvel incendie a éclaté dans la région, dans le val Calanca, près de Braggio (GR): selon la police cantonale, la forêt brûlait sur une surface de 200 mètres sur 300. Une quarantaine de pompiers étaient sur place. Personne n'avait été évacué en soirée, a précisé à l'ats un porte-parole de la police.

Pas de pluie

Plus aucune précipitation n'a été signalée depuis le 25 novembre dernier dans la région. MétéoSuisse n'en prévoit pas de nouvelles avant le 2 janvier. Ces dernières resteront modestes de surcroît. Le vent n'a lui commencé à faiblir que mercredi soir.

Dans le val Mesolcina, le feu ravage une surface boisée d'environ 600 mètres sur un kilomètre entre Mesocco et Soazza (GR), soit l'équivalent de 90 terrains de football, indique la police grisonne. Outre le vent, la topographie et l'obscurité régnant au début de l'incendie ont également contribué à rendre difficile la lutte contre le feu dans cette vallée italophone des Grisons.

Trafic routier en partie rétabli

Mercredi, six hélicoptères bombardiers d'eau, dont trois SuperPuma de l'armée suisse et trois appareils appartenant à des compagnies privées, étaient à l'oeuvre dans la région. Quatre personnes ont été évacuées de deux habitations à Mesocco. Selon les forces d'intervention, l'incendie sévit à 500 mètres du village ainsi que de celui de Soazza.

L'A13 ainsi que la route cantonale adjacente ont été fermées de mardi soir à mercredi après-midi dans les deux sens en raison des risques de chutes de pierres. Les deux voies de transport sont bordées de pentes raides. La route cantonale a entretemps été rouverte au trafic, sauf aux camions. La semi-autoroute reste, elle, fermée. L'origine de cet important incendie de forêt, qui s'est déclaré mardi vers 18h00, reste inconnue.

29 personnes évacuées au Tessin

En Léventine, en revanche, les circonstances du sinistre sont désormais élucidées. Quatre adolescents de 16 ans en randonnée ont provoqué la catastrophe par imprudence, en allumant un feu en plein air mardi soir près des mayens de Monti Doro, au-dessus de Chironico, sur la commune de Faido. La sécheresse et le vent ont fait le reste.

L'incendie est entretemps sous contrôle, mais il n'est toujours pas éteint, a indiqué à l'ats un porte-parole de la police tessinoise. Vingt-neuf personnes ont été évacuées par hélicoptère. Personne n'a été blessé. La justice tessinoise a ouvert une enquête pour déterminer si des maisons et bâtiments agricoles de la zone ont été endommagés.

En Léventine également, l'armée participe aux travaux d'extinction avec deux SuperPuma équipés de charges d'eau. Ces derniers se relaient avec deux hélicoptères civils.

Une dizaine de pompiers ont été chargés de surveiller les lieux durant la nuit de mercredi à jeudi. Les opérations d'extinction doivent reprendre jeudi matin avec un effectif augmenté.

Les cinq SuperPuma de l'armée resteront à disposition des deux régions durant la journée de jeudi si nécessaire, indique le Département fédéral de la défense (DDPS). L'espace aérien est actuellement fermé au-dessus des deux zones d'incendie pour des raisons de sécurité et pour favoriser les travaux d'extinction.

Interdiction de faire du feu

Un troisième incendie de forêt s'est en outre déclaré dans la nuit de mardi à mercredi dans les bois de Sant'Antonio (TI), sur le versant nord du Monte Ceneri. Il a été rapidement maîtrisé.

Les autorités tessinoises ont entretemps prononcé une interdiction absolue d'allumer les feux en plein air. Le même régime vaut pour le val Mesolcina grison.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus