Le glacier de Trift ne représente plus de danger

La dernière partie de la langue du glacier de Trift, au-dessus de Saas-Grund (VS), s'est effondrée ...
Le glacier de Trift ne représente plus de danger

Le glacier de Trift ne représente plus de danger

Photo: Keystone

La dernière partie de la langue du glacier de Trift, au-dessus de Saas-Grund (VS), s'est effondrée dans la nuit de dimanche à lundi sans causer de dommage. Le glacier ne présente plus de menace. La surveillance a été levée.

Le tiers du volume de glace encore en équilibre s'est effondré dans la nuit, a indiqué lundi à l'ats Pascal Stoebener, chef de la section des dangers naturels de l'Etat du Valais. Le dispositif de surveillance par radar a été levé, mais une partie des caméras reste en place.

Le glacier ne posera plus de problème pour quelques années, précise M. Stoebener. A l'avenir, il fera l'objet de la même surveillance que les 80 autres glaciers valaisans qui présentent un danger potentiel mais non critique.

Surveillance efficace

Le développement et l'avancée de la partie suspendue de la langue glaciaire du glacier de Trift étaient sous l'étroite surveillance des spécialistes de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Un radar a été installé pour contrôler l'avance du glacier qui s'est accélérée la semaine dernière.

Cette surveillance a permis de prendre des mesures d'évacuation des 220 personnes habitant la zone potentiellement menacée du village de Saas Grund. Les remontées mécaniques ont été fermées, les routes et chemins de randonnée bouclés.

Dimanche matin, deux tiers de la masse de glace suspendue se sont détachés par petits éboulements pour s'effondrer sur la partie inférieure du glacier sans causer de dégâts. Le tiers restant s'est effondré dans la nuit de dimanche à lundi.

En Suisse, deux glaciers sont sous haute surveillance, a déclaré dimanche à SRF le glaciologue de l'EPFZ Martin Funk. L'autre est celui de Bis qui surplombe Randa (VS) dans la vallée de Zermatt. Un éboulement pourrait potentiellement atteindre le village.

/ATS
 

Actualités suivantes