Le gouvernement immortalisé au milieu d'un environnement industriel

De grosses machines qui ronronnent surgissent en arrière-plan de la photo officielle 2016 du ...
Le gouvernement immortalisé au milieu d'un environnement industriel

Le gouvernement immortalisé au milieu d'un environnement industriel

Photo: Keystone

De grosses machines qui ronronnent surgissent en arrière-plan de la photo officielle 2016 du Conseil fédéral. Le décor reflète la volonté du nouveau président Johann Schneider-Ammann de s'engager pour l'emploi et la prospérité de l'industrie suisse.

Les sept ministres et le nouveau chancelier de la Confédération, Walter Thurnherr, se tiennent debout dans une grande imprimerie bernoise, a indiqué à l'ats la Chancellerie fédérale.

Au centre, le nouveau président de la Confédération Johann Schneider-Ammann et la vice-présidente Doris Leuthard. Tous deux sortent légèrement du rang formé par le gouvernement in corpore, et regardent droit devant eux.

Les autres protagonistes ont la tête tournée vers les deux conseillers fédéraux, tout sourire. L'ambiance générale semble décontractée et plutôt joyeuse. La scénographie donne au Bernois des allures de patron menant son équipe.

Industrie suisse

D'autant plus que six employés travaillent en arrière-fond sur des rotatives. Les teintes bleutées et métalliques des machines ponctuées de taches orange et rouge se retrouvent dans les tenues vestimentaires des conseillers fédéraux.

Le cliché entend illustrer l'engagement du Conseil fédéral pour l'industrie suisse, sujet qui inquiète le nouveau président, également chef du département de l'économie, de la formation et de la recherche, comme il l'avait fait entendre dans son discours, lors de son élection au début décembre.

Le franc fort, la situation avec l'UE ou la troisième réforme de l'imposition des entreprises, créent de l'insécurité. Résultat la production se fait à l'étranger, avait-il argué.

Deux femmes

La cuvée 2016 ne compte plus que deux femmes, Doris Leuthard et Simonetta Sommaruga. Eveline Widmer-Schlumpf a laissé sa place à Guy Parmelin et l'ancienne chancelière Corina Casanova à Walter Thurnherr.

L'immortalisation s'est faite rapidement, 'car il y avait peu de temps pour s'essayer à des mises en scène ou à des jeux d'acteurs', a détaillé Edouard Rieben, le photographe qui a réalisé le tableau en coopération avec Nina Líška Rieben. A noter que c'est la deuxième fois que le cliché officiel met en scène d'autres personnes que les sept ministres, après celui de 2008, alors que Pascal Couchepin était président.

Le tirage s'élève à 60'000 exemplaires. Au verso se trouvent les portraits individuels des conseillers fédéraux et de la chancelière.

L'image est disponible aux loges du Palais fédéral et au Forum politique de la Confédération dans la Tour des prisons ('Käfigturm') à Berne. Elle peut également être téléchargée ou commandée gratuitement sur Internet, à l'adresse www.admin.ch.

www.admin.ch

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus