Le groupe PLR sera dirigé par Ignazio Cassis

Le Tessinois Ignazio Cassis succédera à l'Uranaise Gabi Huber à la tête du groupe parlementaire ...
Le groupe PLR sera dirigé par Ignazio Cassis

Le groupe PLR sera dirigé par Ignazio Cassis

Photo: Keystone

Le Tessinois Ignazio Cassis succédera à l'Uranaise Gabi Huber à la tête du groupe parlementaire libéral-radical. Ce dernier l'a préféré vendredi par 38 voix contre 16 au Bernois Christian Wasserfallen. Le nouvel élu s'est présenté comme le candidat des Latins.

Agé de 54 ans, médecin, Ignazio Cassis siège au Conseil national depuis 2007. Il s'engage notamment dans les domaines de politique sociale. Il fait plutôt profil de centriste alors que son concurrent Christian Wasserfallen, 34 ans, s'est distingué par des positions nettement plus marquées à droite.

Dur mais juste

Devant la presse, le nouvel élu a toutefois relativisé cette différence. 'Nous sommes économiquement tous les deux des libéraux, mais chacun a sa personnalité'. Et Ignazio Cassis de préciser qu'il conduirait le groupe en suivant le même style que Gabi Huber 'dur mais juste'.

On ne change pas une ligne qui gagne, selon lui. Le Tessinois continuera de défendre la même ligne libérale sur les relations bilatérales avec l'Union européenne et sur la réforme de la prévoyance vieillesse et continuera de se positionner contre une sur-réglementation dans l'économie.

Et de réfuter que son parti est le partenaire junior de l'UDC. Le PLR est autonome, il conduira des alliances au cas par cas avec l'UDC ou avec le PDC, a-t-il précisé.

Candidat des Latins

S'exprimant d'abord en français devant les médias après son élection, le nouveau chef de groupe a reconnu que ses origines cantonales avaient aussi joué un rôle. 'Je me suis présenté comme le candidat du groupe latin', dans un parti dont le président est un Alémanique, l'Argovien Philipp Müller.

Ignazio Cassis s'est ainsi réjoui que la Berne fédérale accorde plus de poids au Tessin. Avec le PDC Filippo Lombardi, deux groupes parlementaires sont désormais présidés par un représentant de ce canton.

Profil à droite

Christian Wasserfallen a reconnu qu'il était opposé à un concurrent 'dur', qu'il a salué après la 'décision claire' du groupe. Fils de l'ancien conseiller national et membre du Conseil municipal bernois Kurt Wasserfallen, ce jeune politicien, ingénieur de formation, siège à la Chambre du peuple depuis 2007.

Il s'est notamment fait remarquer pour ses critiques virulentes contre la stratégie énergétique 2050, qui vise à assurer la sortie du nucléaire, ainsi que par des positions à droite sur le service public. Christian Wasserfallen avait postulé sans succès pour représenter son groupe au perchoir de la Chambre du peuple: le PLR lui a préféré Christa Markwalder.

Gabi Huber avait repris la tête du groupe parlementaire en 2008 des mains de Felix Gutzwiller. L'Uranaise ne s'est pas représentée aux élections fédérales le 18 octobre.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes