Le gypaète Schils s'installe dans le Parc national en Engadine

Le gypaète barbu Schils, qui a vu le jour au zoo de la Garenne (VD), a une nouvelle fois déménagé ...
Le gypaète Schils s'installe dans le Parc national en Engadine

Le gypaète Schils s'installe dans le Parc national en Engadine

Photo: Keystone

Le gypaète barbu Schils, qui a vu le jour au zoo de la Garenne (VD), a une nouvelle fois déménagé. Il s'est installé en Engadine, dans le Parc national. Sept couples de l'espèce y sont déjà présents.

'L'Engadine est un hotspot pour les gypaètes barbus', a indiqué vendredi Daniel Hegglin, de la Fondation Pro Gypaète, basée à Zurich. La présence d'autres gypaètes n'est pas un problème. Ces oiseaux ne défendent pas un territoire comme les aigles. Un mâle interviendra seulement si un autre gypaète s'approche trop près de son nid.

Schils a déjà beaucoup voyagé. Ce gypaète est né en février 2014 au zoo de la Garenne (VD). Il a été lâché dans le Calfeisental (SG) alors qu'il n'avait que quelques mois.

Mer du Nord

Au début du mois de juin de cette année, Schils est parti à la découverte du monde. Il est allé jusque vers la mer du Nord, aux Pays-Bas, mais il n'a pas trouvé de nourriture. Epuisé, il a été repris, bagué et rapporté en Suisse.

Il a été relâché une nouvelle fois à la fin du mois de juin, près de Melchsee-Frutt (OW). La Suisse centrale n'a pas l'air de lui avoir plu et il s'est dirigé vers le Parc national, dans les Grisons, où il est arrivé il y a quelques jours. Il se porte bien, a précisé Daniel Hegglin.

Le Parc national est un bon site pour les gypaètes. Des lâchers y sont effectués régulièrement depuis 1991. Cette année, sept couples y ont été observés.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes