Le mois de janvier a été trop sec, trop chaud et trop ensoleillé

Le mois de janvier a été marqué par des températures trop douces et des rayons de soleil trop ...
Le mois de janvier a été trop sec, trop chaud et trop ensoleillé

Le mois de janvier a été marqué par des températures trop douces et des rayons de soleil trop fréquents. Les précipitations ont aussi été trop faibles par rapport aux moyennes enregistrés entre 1981 et 2010.

Dans le détail, les températures ont été supérieures de un à deux degrés Celsius au regard de la moyenne sur le Plateau, compare meteonews samedi dans un communiqué. Ainsi Genève a affiché 3,1°C en moyenne en janvier, contre 1,5°C ces 30 dernières années.

Les météorologues ont encore mesuré 1,4°C à Sion (-0,1°C) et 1,3°C à Berne (-0,4°C). En montagne, la différence a même atteint 3 degrés, comme au sommet du Säntis et ses -3,6°C en janvier 2020 (-6,9 °C)

Par ailleurs, treize stations de mesures ont enregistré une durée record d'ensoleillement. Les Genevois ont profité des rayons du soleil deux fois plus longtemps qu'en moyenne, tout comme les Nyonnais et les Payernois.

Quant aux précipitations, elles se sont faites trop rares des deux côtés des Alpes, en raison de zones de haute pression trop fréquentes. Au nord, meteonews chiffre le déficit précipitations entre 30 et 65 pourcents. Le Valais, en particulier sa partie alémanique, et le canton de Jura, de même que la Suisse centrale, ont toutefois été davantange arrosés.

/ATS
 

Articles les plus lus