Le président de l'UDC veut un ticket triple pour le Conseil fédéral

Le président de l'UDC Toni Brunner salue dimanche la candidature du conseiller d'Etat tessinois ...
Le président de l'UDC veut un ticket triple pour le Conseil fédéral

Le président de l'UDC veut un ticket triple pour le Conseil fédéral

Photo: Keystone

Le président de l'UDC Toni Brunner salue dimanche la candidature du conseiller d'Etat tessinois Norman Gobbi à l'élection du Conseil fédéral. L'élu de la Lega est complètement dans la ligne de l'UDC, relève M. Brunner, qui veut présenter trois candidats à l'élection.

Comme l'UDC est un parti national représentant toutes les régions de Suisse, 'il est judicieux de proposer à l'assemblée fédérale un ticket triple, avec un candidat de chaque grande région linguistique', déclare Toni Brunner dans un entretien publié par la SonntagsZeitung. 'Cette idée me plaît beaucoup', ajoute-t-il.

La candidature du représentant de la Lega dei Ticinesi, désigné officiellement samedi par son parti et l'UDC tessinoise, est logique pour M. Brunner. 'Norman Gobbi siégeait dans notre groupe lorsqu'il était conseiller national, et je sais, qu'il ne devrait changer aucune de ses positions pour représenter notre parti au Conseil fédéral'. S'il figure sur notre liste finale, ses chances d'être élu sont 'intactes', note le St-Gallois.

Un 'signal fort'

M. Brunner estime qu'une candidature tessinoise serait un 'signal fort', car l'UDC progresse également au Tessin et parce que ce canton n'est plus représenté au gouvernement fédéral depuis de nombreuses années.

Pour le conseiller national st-gallois, l'UDC et la Lega sont 'étroitement liées'. Les deux formations travaillant ensemble depuis de nombreuses années, il ne verrait pas la fusion d'un mauvais oeil. Au niveau national, la Lega fait d'ailleurs partie du groupe UDC depuis 2003, poursuit-il.

Selon Schweiz am Sonntag, le président des démocrates du centre a rencontré personnellement M. Gobbi pour le convaincre de se mettre sur les rangs. 'Nous voulions être sûrs que ma candidature pour l'UDC Suisse est conforme aux statuts et que la procédure de sélection correcte et politiquement acceptable', relève le président du conseil d'Etat tessinois.

Six candidats

Outre M. Gobbi, cinq autres noms circulent pour la succession de la ministre des finances PBD qui se retire après deux mandats, Eveline Widmer-Schlumpf: le conseiller national bernois Albert Rösti, le sénateur schaffhousois Hannes Germann, le conseiller national schaffhousois Thomas Hurter et son collègue argovien Hansjörg Knecht.

Côté romand, le conseiller national vaudois Guy Parmelin est proposé par sa section cantonale, alors que le conseiller d'Etat valaisan Oskar Freysinger a manifesté son intérêt à titre personnel.

Les sections ont jusqu'au 13 novembre pour soumettre leurs propositions de candidatures à la commission de sélection de l'UDC. Sept jours plus tard, le groupe parlementaire désignera son ticket pour l'élection au Conseil fédéral le 9 décembre prochain.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes