Le président de la Confédération victime d'un accident de la route

Le président de la Confédération, Johann Schneider-Ammann, passager d'une voiture, a été victime ...
Le président de la Confédération victime d'un accident de la route

Le président de la Confédération victime d'un accident de la route

Photo: Keystone

Le président de la Confédération, Johann Schneider-Ammann, passager d'une voiture, a été victime d'un accident de la circulation vendredi en fin de journée sur l'autoroute A16 à la hauteur de Bassecourt (JU). Il n'a pas été blessé et a continué sa visite officielle.

L'accident s'est produit vers 18h25 entre Delémont et Glovelier (JU), a indiqué la police cantonale jurassienne dans un communiqué. M. Schneider-Ammann était le passager d'un véhicule banalisé de la police jurassienne. Alors que celui-ci s'était déporté sur la voie de gauche pour laisser entrer une autre voiture sur l'autoroute, il a été percuté à l'arrière par un autre véhicule, qui circulait sur la voie de gauche.

Le président de la Confédération va bien. Il n'a pas été blessé, a assuré samedi à l'ats Erik Reumann, porte-parole du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche. Personne n'a été blessé dans l'accident, a confirmé la police jurassienne.

Inauguration à Delémont

Une ambulance a tout de même pris en charge les occupants de la voiture qui a percuté celle de M. Schneider-Ammann pour un contrôle médical. Des pompiers de Delémont ont également été dépêchés sur les lieux à titre préventif, selon le communiqué.

Le président de la Confédération était vendredi en visite officielle dans le Jura. Après avoir inauguré à Delémont le campus Strate J, un nouveau bâtiment des hautes écoles spécialisées HES-SO, HE-ARC et HEP-BEJUNE, il se rendait à Porrentruy (JU) pour y rencontrer des entrepreneurs dans le cadre de l'association pour le développement économique du district de Porrentruy.

Malgré l'accident, M. Schneider-Ammann a décidé de poursuivre sa visite officielle. Un autre véhicule l'a emmené à Porrentruy. L'autoroute a été fermée de Bassecourt à Glovelier durant deux heures pour les besoins de l'enquête.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus