Le président russe Vladimir Poutine a atterri à Genève

Vladimir Poutine est arrivé à Genève. Son avion a atterri mercredi peu avant 12h30. Le président ...
Le président russe Vladimir Poutine a atterri à Genève

Les ambassadeurs russe et américain vont revenir à leur poste

Photo: KEYSTONE/AP/Alexander Zemlianichenko

Les ambassadeurs américain en Russie, John Sullivan, et russe aux Etats-Unis, Anatoli Antonov, vont revenir à Moscou et Washington. Vladimir Poutine l'a annoncé au terme du sommet avec Joe Biden à Genève. Le chef du Kremlin est resté ferme sur les droits de l'homme.

Les deux ministères des affaires étrangères vont entamer dans les prochains jours des consultations 'sur une collaboration' large. Les discussions ont été 'constructives', a affirmé à la presse M. Poutine. Des convergences ont pu être identifiées.

Les deux présidents ne se sont pas invités mutuellement à Washington et Moscou. 'Il faut d'abord des conditions mûres', a dit M. Poutine. Le président russe a toutefois salué en M. Biden quelqu'un d'expérimenté avec lequel il peut discuter.

Les deux responsables ont comme prévu abordé la question de leurs ressortissants détenus sur leur sol. 'Il pourrait y avoir de la place pour un compromis', a relevé le président russe.

Navalny 'a violé la loi'

M. Biden a abordé la question des droits de l'homme comme il l'avait prévu, selon le président russe. Celui-ci a renvoyé le président américain à la situation dans son propre pays. 'Des personnes se font tuer' par la police aux Etats-Unis et l'armée américaine a fait plus de 120 victimes dans une bavure en Afghanistan, a-t-il pointé.

Sur l'affaire de l'opposant Alexeï Navalny actuellement emprisonné, M. Poutine a relevé que l'opposant a violé 'de manière répétée' et 'délibérée' la loi de son pays.

Le président russe a encore assuré que lui et son homologue américain s'étaient entendus sur des 'consultations en matière de cybersécurité', les deux pays s'accusant mutuellement d'une multitude de cyber-attaques.

En finir avec les insinuations

Le président russe Vladimir Poutine appelle à 'se débarrasser des insinuations' mutuelles avec les Etats-Unis sur la cybersécurité. Un groupe d'experts va se pencher sur la question.

'Nous avons un accord de principe et la Russie est prête' à l'honorer, a dit mercredi M. Poutine. Chaque pays relaie des accusations de cyberattaques contre l'autre. La Russie en a fait suivre des dizaines, 'restées sans réponse', selon le président.

Vladimir Poutine a aussi appelé les Etats-Unis à collaborer sur l'Arctique. Il a estimé 'sans fondement' les inquiétudes américaines sur une militarisation de cette zone par Moscou.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus