Léger recul des empoisonnements en 2019

En 2019, Tox Info Suisse a fourni 39'211 consultations liées aux intoxications, soit 1940 ou ...
Léger recul des empoisonnements en 2019

Léger recul des empoisonnements en 2019

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

En 2019, Tox Info Suisse a fourni 39'211 consultations liées aux intoxications, soit 1940 ou 4,7% de moins qu'une année auparavant. Avec un total de 734 cas, les empoisonnements par les champignons ont atteint un chiffre sans précédent.

Depuis 2013, le nombre de consultations pour des intoxications a sans cesse augmenté, écrit Tox Info Suisse lundi. Pour la première fois en six ans, un recul a été observé l'an dernier.

93% des demandes étaient le résultat d’une exposition à une substancetoxique, tandis que 7% étaient de nature préventive. Des enfants étaient concernés dans 55% des cas, dont 84% en âge préscolaire. Les produits ménagers et les plantes ont été la cause de 70% de tous les cas d’empoisonnement.

Tentatives de suicide

Chez les enfants, les intoxications étaient typiquement accidentelles, tandis que chez les adultes, elles étaient principalement volontaires, surtout des tentatives de suicide (66%) et des abus de substances (15%).

Avec 734 cas, le nombre d'empoisonnements dus à des champignons a atteint un record en 2019, écrit Tox Info. A l'inverse, les demandes de renseignements liées aux intoxications chez les animaux ainsi que les consultations fournies aux vétérinaires ont connu une chute singulière.

Dans plus de deux tiers des cas, les consultations ont eu lieu directement avec les personnes concernées ou quelqu'un de leur entourage. Dans les autres cas, il s'agissait de professionnels de la santé ou d'institutions et organisations à la recherche d'informations spécifiques relatives à l'évaluation du risque et aux mesures à prendre dans les cas d'intoxication aiguë.

Le rapport annuel de Tox Info Suisse, qui sera publié en août 2020, renseignera sur l’évolution et la gravité des intoxications.

La consultation téléphonique d’urgence au numéro 145, directement ou à l'aide de l'application Tox Info, est à disposition du public et des professionnels 24 heures sur 24 et toute l'année.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus