Les « Duro » seront modernisés pour 558 millions de francs

Les camions militaires 'Duro' seront bien modernisés pour 558 millions de francs, malgré une ...
Les « Duro » seront modernisés pour 558 millions de francs

Les

Photo: Keystone

Les camions militaires 'Duro' seront bien modernisés pour 558 millions de francs, malgré une tentative de la gauche de renvoyer le dossier au Conseil fédéral. Après le National, le Conseil des Etats a accepté lundi le programme d'armement complémentaire 2015.

Les sénateurs ont refusé par 31 voix contre 13 de remettre en cause le choix, contesté, de rénover les 'Duro' de l'entreprise Mowag. Selon une proposition d'Anita Fetz (PS/BS), le Conseil fédéral aurait dû reprendre le dossier et considérer des offres moins chères. Il aurait dû en outre 'faire preuve d'une transparence absolue en matière de coûts.'

'558 millions, c'est trop cher pour une simple rénovation technique', a affirmé la socialiste. Il faut aussi une alternative dont la procédure d'attribution soit complètement transparente, ce qui n'a pas été le cas, aux yeux de la gauche.

Selon des informations confirmées lundi par le Département de la défense, armasuisse (le centre de compétences pour l'armement de la Confédération) a conseillé en 2013 à l'ancien ministre Ueli Maurer de ne pas faire rénover les 'Duro'. Et d'envisager la solution de faire construire un nouveau véhicule, qui reviendrait moins cher.

Mais on est parfois plus intelligent après, a commenté Guy Parmelin. Répondant aux critiques, le conseiller fédéral a plaidé pour un 'véhicule polyvalent, sûr pour les soldats', et plus écologique après sa rénovation.

Interpellé sur le coût, trop élevé aux yeux de certains, le ministre a assuré que la Confédération essayerait de faire baisser la facture finale. 'Mais nous n'avons désormais qu'une offre sur la table', les autres ne répondaient pas aux exigences de l'armée.

'Pas d'alternative'

Isidor Baumann (PDC/UR) a longuement défendu le choix des 'Duro', et la transparence du processus. Sur les seize firmes sollicitées, seules six ont répondu. Quatre offraient une solution fondée sur un véhicule civil. 'Mais ces derniers avaient une durée de vie de seulement 12 à 15 ans, alors que 20 ou 25 ans sont nécessaires.'

Au final, deux firmes restaient en course. Dans un cas, le camion n'aurait pas été prêt avant 2020. La deuxième option était plus chère que le 'Duro'. Il n'y avait donc pas d'autre alternative, ou d'alternative moins chère, aux yeux d'armasuisse, a-t-il asséné.

'Ce n'est pas à nous, parlementaires, de mettre en question les choix techniques d'armasuisse. Nous ne sommes pas des spécialistes', a abondé Alex Kuprecht (UDC/SZ). Tous les facteurs techniques et financiers sont clairs et parlent en faveur du 'Duro'.

Le but du projet est de prolonger la durée d'utilisation de ces 4x4 'Duro I' jusqu'en 2040. Acquis dans les années 1990, ils officient depuis comme moyen de transport.

Rallonge de 874 millions

Le reste du supplément au programme d'armement n'a pas soulevé d'opposition. L'armée devrait obtenir au total une rallonge de 874 millions de francs. Elle s'ajoute aux 542 millions déjà libérés après le refus de l'achat du Gripen.

Les Chambres fédérales ont déjà donné leur aval au premier programme 2015, consacré entre autres à l'achat de drones israéliens pour 250 millions. Le programme d'armement 2016 portera pour sa part sur six projets pour un coût total de 1,316 milliard de francs.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus