Les Suisses opposés à un islam reconnu comme religion officielle

Une demande de reconnaissance de l'islam comme religion officielle en Suisse est loin de trouver ...
Les Suisses opposés à un islam reconnu comme religion officielle

Les Suisses opposés à un islam reconnu comme religion officielle

Photo: Keystone

Une demande de reconnaissance de l'islam comme religion officielle en Suisse est loin de trouver une majorité auprès des citoyens helvétiques, révèle un sondage publié dimanche. Seules 39% des personnes interrogées approuveraient une telle mesure.

A la question de savoir s'il est judicieux de placer l'islam au même niveau que le christianisme et le judaïsme en Suisse, 61% des sondés répondent 'non' ou 'plutôt non', indique une enquête du Matin Dimanche et de la SonntagsZeitung. Dix-neuf pour cent disent 'oui' et 20% 'plutôt oui'.

Une majorité de 62% des Suisses estiment que l'islam n'a pas sa place en Suisse. Trente-huit pour cent pensent le contraire. Pour 80% des Helvètes, les valeurs chrétiennes font partie de l'identité suisse.

Opposition PS-PDC

Le sondage a été réalisé en ligne en se basant sur 15'617 réponses pondérées selon des variables démographiques, géographiques et politiques. La marge d'erreur est de +/-1,2%.

Le président du parti socialiste Christian Levrat avait appelé en août à un débat de fond sur la place de l'islam en Suisse. 'Nous devons réfléchir si nous voulons reconnaître l'islam en tant que religion officielle', cela éviterait notamment de laisser 'la formation et le financement des imams à des cercles étrangers, voire fondamentalistes', avait-il expliqué.

Le président du PDC Gerhard Pfister s'est en revanche à plusieurs reprises déclaré opposé à une telle reconnaissance ces derniers temps.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes