Les Vert'libéraux soutiennent la Prévoyance vieillesse 2020

Les Vert'libéraux, réunis samedi en assemblée des délégués à Brugg (AG), ont soutenu la Prévoyance ...
Les Vert'libéraux soutiennent la Prévoyance vieillesse 2020

Les Vert'libéraux soutiennent la Prévoyance vieillesse 2020

Photo: Keystone

Les Vert'libéraux, réunis samedi en assemblée des délégués à Brugg (AG), ont soutenu la Prévoyance vieillesse 2020, en votation le 24 septembre. Après un débat 'intense et controversé', le projet a passé la rampe par 72 voix contre 40 et 12 abstentions.

Au Parlement, une partie des élus du PVL s'était montrée sceptique envers le projet lors de la session de printemps, mais au final, le groupe avait décidé de le soutenir en bloc. Samedi, une majorité des délégués est aussi arrivée à la conclusion que les avantages de la réforme l'emportent, a indiqué le parti dans un communiqué.

L'urgente nécessité d'une réforme était incontestée. Des mesures telles que la diminution du taux de conversion minimal, l'égalité entre femmes et hommes, la flexibilisation de l'âge de la retraite ainsi que la diminution de la déduction de coordination sont indispensables aux yeux des Vert'libéraux.

C'est seulement ainsi que le système de retraite restera équitable et pourra être financé à long terme. Ces réformes importantes répondent à des exigences de longue date du PVL. Cependant, il faudra payer un 'prix très élevé' en contrepartie: le versement de 70 francs d'AVS supplémentaire à tous les nouveaux bénéficiaires de rente selon le système de l'arrosoir.

D'autres réformes devront suivre bientôt afin de financer la prévoyance vieillesse à long terme. Toute autre approche serait irresponsable à l'égard des générations jeunes et futures, estime le PVL.

'Oui' à la stratégie énergétique

Par ailleurs, et sans surprise, les délégués ont approuvé à l'unanimité la stratégie énergétique 2050 qui sera soumise à votation le 21 mai prochain.

'Les énergies indigènes et renouvelables seront davantage consommées, le gaspillage de milliards pour des importations d'énergie sera enfin réduit. Ceci protégera l'environnement et assurera des investissements ainsi que de l'innovation en Suisse', a résumé le président du parti Martin Bäumle, cité dans le communiqué.

Enfin, les Vert'libéraux ont soutenu le contre-projet à l'initiative 'pour la sécurité alimentaire' par 88 voix contre 18 et 27 abstentions, soumise au peuple le 24 septembre prochain.

Bien qu'ils estiment que le contre-projet n'apporte pas de grande valeur ajoutée, il soutiendra la politique agricole 2014-2017 et donc une agriculture orientée vers le marché, tout en permettant une production et un aménagement du territoire durables.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus