Les drones civils interdits à Montreux et Genève au mois de mars

Les cantons de Vaud et de Genève ont émis une interdiction de survol aux drones et mini-drones ...
Les drones civils interdits à Montreux et Genève au mois de mars

Les drones civils interdits à Montreux et Genève au mois de mars

Photo: Keystone

Les cantons de Vaud et de Genève ont émis une interdiction de survol aux drones et mini-drones sur une partie de leur territoire au mois de mars. Des rencontres internationales sont prévues à Genève et Montreux (VD) et ces engins pourraient perturber leur déroulement, ont annoncé dimanche les polices cantonales vaudoise et genevoise.

Lundi s'ouvre la session du Conseil des droits de l'homme au siège des Nations Unies à Genève. Le département cantonal de la sécurité a donc interdit les vols de drones et mini-drones sur les communes de Pregny-Chambésy, du Grand-Saconnex, de Genève rive-droite et dans les quartiers de la Jonction, Plainpalais, Vieille-Ville et des Eaux-Vives. Ceci jusqu'au 27 mars.

Quant à Montreux, la ville doit accueillir des négociations internationales sur le programme nucléaire iranien dès jeudi. Le Conseil d’Etat vaudois a dès lors décidé d’interdire le survol de la commune de Montreux et du Lac Léman sur une zone d’un kilomètre depuis les rives pour dix jours dès dimanche 1er mars.

Rencontres 'sensibles'

Les drones civils font partie du catalogue des menaces potentielles. On ne peut exclure qu'un engin de ce type perturbe le bon déroulement de ces rencontres 'sensibles', a précisé à l'ats Jean-Christophe Sauterel, chef de la communication de la police vaudoise. Cette interdiction décidée par des cantons, en accord avec l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC), est une première.

Les engins ne respectant pas l'interdiction seront confisqués, voire détruits en fonction du danger qu'ils représentent. Le pilote sera dénoncé à l'OFAC.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes